2 190 policiers mobilisés durant le Ramadhan

Le contrôleur et chef de la Sûreté de wilaya, Amar Chouder, a animé, mardi, au sein de son institution, un point de presse axé sur le programme élaboré par ses services pour assurer une parfaite couverture sécuritaire pendant tout le mois de Ramadhan. Dans ce contexte, 2 190 policiers en tenue et en civil, tous grades confondus, sont mobilisés pour accomplir leur mission, en l’occurrence patrouilles motorisées et pédestres dans tous les quartiers des villes, et ce, de la rupture du jeûne jusqu’à la prière du sobh. Les policiers auront pour mission de lutter contre le commerce informel, de contrôler les prix des produits avec le concours des agents de la DCP et de la DSA, la protection des abords des mosquées, des banques et bureaux de poste, la régulation de la circulation des véhicules dans les carrefours, boulevards et avenues, le positionnement de postes de police toute la nuit pour veiller à la sécurité des citoyens qui saisissent cette opportunité pour se promener et veiller tard, notamment à la cité Gahdour et à la cité Mekhancha (Maqam Echahid). Le chef de la Sûreté de wilaya a indiqué : “Tous les moyens humains et matériels sont mobilisés pour concrétiser notre mission qui consiste à veiller à la sécurité des biens et des personnes. Des policiers en civil seront dispatchés dans les lieux sensibles et populeux pour veiller à la quiétude de la population qui aspire à une bonne qualité de vie. Nos éléments seront chargés d’une campagne de sensibilisation en direction des automobilistes et des motards, car notre objectif est de lutter contre les accidents de la route qui endeuillent notre société.” D’autre part, fidèles à une tradition bien ancrée dans les mœurs de la DGSN, des policiers, en poste dans les barrages fixes sur les routes nationales, offriront des repas chauds, des boissons et des friandises aux automobilistes de passage dès la rupture du jeûne.

HAMID BAALI


Source : liberte-algerie

liberte-algerie