Abdelhamid Si Afif reçoit l’ambassadrice de la Confédération suisse à Alger, Muriel Berset Kohen : Donner une nouvelle impulsion à la coopération

Le président de la Commission des affaires étrangères, de la coopération et de la communauté établie à l’étranger de l’APN, M. Abdelhamid Si Afif, a reçu hier au siège de l’APN, l’ambassadrice de la confédération suisse à Alger, Mme Muriel Berset Kohen.

Par Ferhat Zafane :

La relation bilatérale et la nécessité de la booster constituent l’essentiel des échanges de point de vue entre les représentants des deux pays à coté des questions internationales et des sujets de l’heure. A cette occasion, M. Si Afif a évoqué l’excellence des relations entre les deux pays et la profondeur de la relation historique qui puise sa consistance dans le soutien apporté par le pays helvète durant la guerre de libération nationale. Il a également présenté un aperçu sur la nouvelle composante de l’APN et passé en revue les réformes politiques importantes engagées par l’Algérie sous la direction du président de la République, M. Abdelaziz Bouteflika. Le président de la commission a souligné que « la Constitution a consacré la démocratie participative, les libertés et les droits et conféré de nouvelles prérogatives au pouvoir législatif, en sus de redynamiser le rôle de l’opposition politique et de la diplomatie parlementaire ». M. Si Afif a évoqué en outre le rôle pionnier de l’Algérie dans la lutte contre le terrorisme et son expérience en matière de réconciliation nationale qui a jeté les bases de la paix et de la stabilité, s’érigeant en « modèle ». Il a également estimé que « l’Algérie et la Suisse sont des partenaires principaux dans la lutte contre le terrorisme ». Le président de la commission a réitéré l’attachement de l’Algérie aux principes de sa politique étrangère notamment en ce qui concerne le principe de non ingérence dans les affaires internes des pays, et le soutien des causes justes et des droits des peuples à l’indépendance et à l’autodétermination. Enfin, les deux parties ont mis l’accent sur l’importance de « renforcer les relations parlementaires entre les deux pays à travers les deux groupes d’amitié parlementaire.
F.Z.


Source : tribunelecteurs

tribunelecteurs