Absence de statues pour Abane, Boudiaf et Aït Ahmed

 Un groupe de citoyens dont des enseignants universitaires et des cadres d’entreprises dénoncent l’absence de statues de certains chefs de la Révolution. Au musée El-Djeich, à Alger. Il s’agit selon eux, de statuts de Abane, de Boudiaf et celle d’Aït Ahmed. Dans un appel au chef de l’État, ils indiquent qu’au musée El-Djiech, rebaptisé récemment Chadli-Bendjedid, ces trois piliers de la Révolution n’ont pas de statues. “Ces glorieux combattants de la première heure ont fait un parcours historique riche”, écrivent-ils, ajoutant que leur appel est destiné, également aux “consciences des responsables du musée”, afin qu’ils “dressent des statues respectables et similaires à celles déjà existantes en guise d’hommage et de reconnaissance à ces monuments historiques de notre Révolution”. 

Source : liberte-algerie

liberte-algerie