Affaire Beghal : Quand la France cherche un pays d’accueil pour ses terroristes !

Algérie – Comment la France veut-elle se débarrasser de ses terroristes ? Simple : les déchoir de leur nationalité et les renvoyer vers leur pays d’origine !

Dans cette approche, pour le moins simpliste, l’Algérie risque d’être appelée, dans un proche avenir, à gérer les conséquences franco-françaises de la politique antiterroriste… Française.

Et le cas du terroriste Djamel Beghal donnera la couleur de ce que sera la politique Algérienne face à cette situation franco-française. Ce dernier doit sortir de prison cette mi-juillet,

En clair, un précédent loin de rassurer. Particulièrement quand on sait qu’au total, il y aurait près de 450 “détenus radicalisés”, dont une cinquantaine de terroristes, qui vont sortir de prison en France d’ici fin 2019. Beaucoup d’entre eux sont d’origine algérienne. C’est en tout cas le décompte que font de nombreuses sources, ainsi que les médias de l’Hexagone.

Et c’est dans cette logique de simplicité que ce mercredi matin, la ministre française de la Justice Nicole Belloubet indiquait tout bonnement : “Nous travaillons avec les Algériens pour qu’ils accueillent Beghal qui n’a plus la nationalité française”.

Le précédent Beghal ou la porte ouverte à des dizaines d’autres terroristes français

Le cas de ce citoyen français, ayant gardé sa nationalité Algérienne, Djamel Beghal est bien parti pour s’inscrire comme précédent. Une véritable porte ouverte aux dizaines d’autres terroristes français qui ont gardé leur nationalité d’origine. Ce constat est sans doute ce qui explique pourquoi l’Algérie ne s’est, pour l’instant, pas encore montrée disposée à l’accueillir.

Lire aussi : Djamel Beghal, un vétéran du terrorisme français, bientôt expulsé vers l’Algérie

 

 

 

commentaires

commentaires

Tags

Terrorisme Algérie France Djamel Beghal


Source : alg24

alg24