Agriculture : Le quinoa, un complément à la culture du blé en Algérie

Le quinoa (une espèce de plante herbacée) est une pseudo-céréale sans gluten. Il peut s’avérer comme un complémentaire de la culture du blé en Algérie.

C’est ce qu’indiquent des agronomes de la Ferme de démonstration et de production de semences (FDSP) de Hassi-Benabdallah (Est d’Ouargla).

Pratiquée actuellement, à titre expérimental au niveau de différentes régions à l’échelle nationale, la culture de quinoa a donné lieu, ces dernières années, à des résultats jugés “probants” avec un “bon” rendement, a-t-on signalé.

Constituant de bonnes alternatives aux céréales sans gluten, cette espèce végétale est considérée aujourd’hui, dans le monde, comme un aliment sain à haute valeur nutritionnelle. Et ce, grâce à sa richesse en acides aminés,  vitamines et calcium, avec de multiples utilisations culinaires dans différentes recettes répondant aux besoins des végétariens ainsi que des allergiques au gluten, ont expliqué les agronomes du FDSP.

La sécurité alimentaire en point de mire…

La généralisation de la culture du quinoa a été introduite en Algérie en 2014 au titre d’un projet de coopération entre le ministère de l’Agriculture, du Développement rural et de la Pêche, et l’Organisation des Nations-unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO). Elle  devrait générer des revenus supplémentaires au cultivateurs locaux. De plus, elle peut contribuer à la sécurité alimentaire et à la réduction, à moyen et long terme, de la facture d’importation de blé, selon la même source.

Originaire des Hauts plateaux des Andes en Amérique du Sud, le quinoa est une plante herbacée de la famille des amarantacées, pouvant être cultivée à différentes altitudes du niveau de la mer et à des températures allant de moins 4 à plus de 35 C, indique-t-on.

 

commentaires

commentaires

Tags

agriculture blé Quinoa


Source : alg24

alg24