Des entreprises algériennes et indonésiennes mises en demeure

La direction régionale de l’Ouest d’Alger, relevant de l’Agence nationale de l’amélioration et du développement du logement (AADL), vient d’envoyer des mises en demeure aux entreprises titulaires des marchés portant sur les études et la réalisation de logements dans la wilaya d’Aïn Defla.
Au total, quatre mises en demeure ont été envoyées aux entreprises concernées qui accusent des retards dans l’avancement des travaux pour la réalisation de 800 logements à El-Attaf, 1 250 logements à Khemis Miliana, 1 200 logements dans un autre site à El-Attaf et de 1 000 logements près du chef-lieu d’Aïn Defla. Ces mises en demeure interviennent après le constat du ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville, Abdelwahid Temmar, qui, lors de ses récentes sorties, avait menacé les entreprises de déployer tous les moyens humains et matériels pour réceptionner les logements de type AADL dans les délais impartis.


Source : liberte-algerie

liberte-algerie