Document exclusif. Vaste mouvement dans le corps des Douanes algériennes : Algérie Part obtient la liste complète des nouveaux directeurs régionaux

Une série de changements vient d’être décidée au niveau du corps des Douanes. Plusieurs directeurs régionaux ont été changés, mutés et de nouvelles nominations ont été officialisées. Algérie Part a obtenu un document exclusif qui dévoile la liste complète des nouveaux directeurs régionaux des douanes algériennes. 

Document exclusif. Vaste mouvement dans le corps des Douanes algériennes : Algérie Part obtient la liste complète des nouveaux directeurs régionaux

De Sétif en passant par Oran, Ouargla et Tébessa, notre document révèle les noms des nouveaux directeurs régionaux des douanes. Selon nos investigations, ces changements ont été décidés à la suite d’une mûre réflexion entrant dans le cadre du renforcement de la lutte contre la corruption au sein de ce corps de sécurité stratégique .

Effectivement, depuis son arrivée à la tête de la direction générale des Douanes algériennes au mois de mars dernier, Farouk Bahamid s’est engagé de faire de la lutte contre les pots-de-vin et la corruption une priorité absolue. Plusieurs hauts dirigeants des douanes ont été d’ores et déjà sanctionnés ces dernières semaines en raison de leur implication dans des affaires louches et suspectes à l’image du directeur régional des Douanes algériennes à Annaba du chef d’inspection divisionnaire qui ont été suspendus récemment pour faire l’objet d’une enquête diligentée par la section de recherche et d’investigation, relevant du groupement de la gendarmerie nationale de Annaba.

Algérie Part avait révélé également que des hauts responsables des douanes au Port d’Alger ont été suspendus de leurs fonctions à la suite de l’arrestation d’un contrebandier au niveau d’un point de contrôle dressé sur l’autoroute est-ouest à l’entrée de la ville de Blida. Ce mouvement d’assainissement est jugé “salutaire” par de nombreux observateurs et connaisseurs de ce corps de sécurité rongé depuis de longues années par la prédation.


Source : Algerie-part

Algerie-part