IL EST À SON TROISIÈME PROJET EN FRANCE : Cevital renforce son assiette d’investissement

Les investissements du groupe Cevital réussissent bien en terre de l’hexagone. Tout porte à le faire croire en tout cas. En 2014, il avait racheté le leader de l’électroménager, Fagor-Brandt, alors qu’une année plutôt, il a repris les activités du menuisier industriel Oxxo. Aujourd’hui, le géant du privé national enrichit son portefeuille d’investissement avec un autre projet, et pas des moindres. Il prévoit en effet la création de plus d’un millier d’emplois pour un investissement qui a coûté des millions d’euros. Cette fois-ci, le P-DG du groupe, Issad Rebrab, cible la filière du traitement industriel de l’eau, dont le projet en question repose sur la fabrication de machines produisant une eau ultra pure, suivant un procédé allemand de haute technologie, baptisé EvCon, récemment acquis par le leader du privé algérien. Implantée près des anciens locaux du constructeur automobile français PSA, à Charleville-Mézières, dans les Ardennes, l’usine est répartie sur trois unités qui produiront des membranes et des stations de production de l’eau. L’une des machines est destinée à produire de l’eau ultra pure, l’autre pour l’usage de dessalement d’eau de mer et la troisième pour le traitement des eaux industrielles. Ce projet prometteur a été présenté hier aux autorités françaises, à leur tête le président Emmanuel Macron, qui a dû faire rallonger son agenda d’un déplacement imprévu, pour constater de ses propres yeux la consistance de l’investissement, comme décliné par Issad Rebrab. Ainsi, l’impact du projet sur le plan économique, sinon en terme de création de richesse, l’objectif de recruter plus de 1000 employés, ainsi que la mise en service de la production prévue fin 2019 ont été au centre des échanges entre le président français et le patron de Cevital. Selon les explications fournies, le projet s’étend sur une surface de 4.000 mètres carrés et prévoit des extensions sur des terrains limitrophes. «Cevital, ce sont des partenaires qu’on connaît bien qui, avec beaucoup de courage et de responsabilité, ont repris Fagor-brandt il y a quelques années», dira fort à ce propos le président Macron, comme pour exprimer la reconnaissance de l’Etat français quant aux exploits déjà arrachés par le groupe privé algérien. Pour sa part, dans un tweet publié après sa rencontre avec le chef de l’Elysée, Rebrab dit être «Honoré d’avoir reçu ce matin Emmanuel Macron pour le lancement du site EvCon de Charleville-Mézières. Très heureux de lui avoir expliqué les caractéristiques uniques de notre technologie révolutionnaire de production d’eau ultra pure et de traitement d’eau».
Farid Guellil

Source : lecourrier-dalgerie

lecourrier-dalgerie