La petite phrase de Manuel Valls

L’envoi d’imams algériens et marocains en France pour réciter le Coran durant le mois de Ramadhan suscite moult réactions dans l’Hexagone. Après la polémique soulevée dans les milieux religieux et politiques, c’est au tour des personnalités françaises de monter au créneau pour s’exprimer sur cette question. En effet, l’ancien Premier ministre français, Manuel Valls, n’a pas mâché ses mots pour qualifier cet état de fait d’anormal. “Demander aux Algériens, aux Marocains, au moment du mois de Ramadhan qui commence cette semaine, de nous envoyer des imams, ça ne va pas !” Cette petite phrase résume on ne peut mieux l’esprit qui prévaut actuellement en France après l’envoi de ces imams qui avaient obtenu un visa de 30 jours dans le cadre d’accords bilatéraux entre la France et certains pays du Maghreb.


Source : liberte-algerie

liberte-algerie