L’antenne administrative d’Ivouhathène mise en service

L’antenne administrative d’Ivouhathène, à quelque 4 km à l’ouest du chef-lieu communal de Bounouh relevant de la daïra de Boghni, au sud de la wilaya de Tizi Ouzou a été mise en service dernièrement. En effet, même si cette structure a été achevée et réceptionnée depuis au moins deux années, il a fallu attendre qu’elle soit reliée entretemps à la fibre optique. C’est donc chose faite depuis quelques jours déjà : les demandeurs d’actes d’état civil relevant du fichier communal non seulement d’Ivouhathène, mais aussi des hameaux environnants tels que Tizi N’Chréâ, Tizi El-Had, ou encore le village de Chevava classé tout récemment à la 3e place du concours Rabah-Aissat du village le plus propre de la wilaya, n’ont plus à se déplacer désormais jusqu’au chef-lieu communal, gagnant ainsi du temps et surtout de l’argent. “Nous avons attendu que tout soit mis en place, car si cette structure n’était pas raccordée au réseau de la fibre optique, elle ne serait d’aucune utilité pour nos administrés puisque tout est informatisé”, dira le maire de Bounouh avec beaucoup de fierté et de soulagement. Selon notre interlocuteur, l’APC a mis tous les moyens pour mettre à l’aise aussi bien les citoyens demandeurs de pièces administratives que les deux agents affectés aux guichets d’état-civil. “C’est une bonne chose parce que, très souvent durant certaines périodes de l’année, notamment lors de la rentrée scolaire, les guichets de la mairie sont pris d’assaut par les citoyens. Avec la mise en service de cette nouvelle antenne d’Ivouhathene, il y a aura moins de bousculade et de tension au niveau du service  d’état civil de l’APC, surtout qu’il y a une grande concentration de population dans ce versant ouest de la commune”, estime un habitant du village.

O. Ghilès

Source : liberte-algerie

liberte-algerie