Un plan spécial pour sécuriser le mois sacré

La Sûreté de wilaya a tracé un plan de sécurité spécial pendant le mois de Ramadhan, mobilisant 1800 agents directs et 500 autres qui travailleront indirectement. Dans un point de presse organisé lundi, le directeur de la Sûreté de wilaya, Mohamed Khazmat, fera part de la mobilisation de 58 patrouilles motorisées et 104 autres piétonnes qui sillonneront les différentes villes de cette wilaya afin d’assurer un maximum de sécurité aux citoyens, notamment dans les points chauds et les lieux qui attirent beaucoup de monde, comme les marchés, les mosquées et les sites de veillées ramadhanesques assurant la sécurité des manifestations culturelles, artistiques et sportives. La Sûreté de wilaya assurera la sécurité des citoyens dans 18 marchés, 21 mosquées et aussi la circulation routière jusqu’à des heures tardives de la nuit. Une lutte contre le commerce informel est aussi au programme de la Sûreté de wilaya. Dans le volet solidarité, la police va renouveler les expériences des mois de Ramadhan précédents, à savoir l’organisation de f’tours collectifs au profit des usagers de la route et des voyageurs au niveau des barrages fixes de Tamalous, à l’ouest, et celui de Azzaba, à l’est, deux axes routiers très importants fréquentés par les usagers de plusieurs wilayas. Une meïda de Ramadhan est aussi prévue au centre de Skikda abritant les personnes âgées et les sans domicile fixe. Des campagnes de sensibilisation sont aussi incluses dans le programme de la police pendant ce mois sacré.

A. Boukarine


Source : liberte-algerie

liberte-algerie