Vidéo – Le Président du Comité Olympique Algérien encore une fois malmené

Le feuilleton de l’enregistrement audio qu’Algeriepart avait publié il y a quelques jours, sur des propos prêtés à Mr Berraf, Président du Comité olympique Algérien (COA), continue de plus belle.

Dans une émission télévisée sur la chaine Dzair news, Mr Rachid Fezouine, ancien président de la fédération algérienne du cyclisme, a dans son intervention apporté un nouvel éclairage sur cette affaire pour laquelle, Mr Berraf avait déclaré porter plainte.

Rachid Fezouine, est affirmatif et déclare avoir assisté, en compagnie d’une cinquantaine de personnes, à la réunion où Mr Berraf avait tenu des propos très graves tels, ” un Ministre doit fermer sa gueule ou démissionner”…” l’Etat Algérien, ne nous a rien donné afin de préparer les Jeux de Rio” …”j’ai bradé ( bravé?) Adawla et le gouvernement Algérien”

Très incisif, Rachid Fezouine, explique comment selon lui, Mr Berraf s’est entouré de personnes complaisantes en se débarrassant des compétences, plongeant selon lui le secteur dans l’état catastrophique dans le quel il se trouve.

Rachid Fezouine propose aux services de sécurité, si enquête il y avait, d’être témoin et ce devant la justice même, afin de confirmer les déclarations de Mr Berraf lors de cette réunion.

Plus grave encore, Mr Fezouine doute même que le remboursement en devises du billet d’avion dont le montant avoisinait 100 millions de centimes, acheté par Si Berraf avec l’Argent du COA, ait été versé sur le compte bancaire du COA, et ce avec 2 années de retard, pour des causes internes à l’ACNOA…

Par ailleurs, l’ancien Président de la fédération de cyclisme invite Mr Berraf à publier les bilans financiers annuels détaillés du COA, afin de démontrer que les billets remboursés figuraient bien dans le chapitre ” dettes”.

Enfin, Mr Fezouine invite OULD ALI, à annuler les sanctions administratives qui frappent depuis quinze ans une centaine de cadres et de dirigeants sportifs. Des sanctions qu’il qualifie sans fondements.

A suivre…


Source : Algerie-part

Algerie-part