đŸ”„đŸ˜± Une amende de 2600 euros pour le Français qui a achetĂ© un masque au Maroc

Un ressortissant français a Ă©tĂ© arrĂȘtĂ© le 11 novembre dernier dans un aĂ©roport marocain, au moment oĂč il s’apprĂȘtait Ă  embarquer pour la France. C’est le journal français La DĂ©pĂȘche qui rapporte l’information de l’arrestation de SĂ©bastien, qui aurait eu la malchance d’acheter un masque volĂ© appartenant Ă  un musĂ©e.

En effet, le sĂ©jour de SĂ©bastien, 59 ans, a tournĂ© au cauchemar le jour oĂč il est devait rentrer chez lui, dans la rĂ©gion de Toulouse. « Il est parti au Maroc dĂ©but septembre pour une question d’hĂ©ritage. Son retour Ă  Toulouse Ă©tait prĂ©vu le 11 novembre, mais il n’est jamais arrivĂ© », a indiquĂ© Isabelle, sa compagne, qui dit s’inquiĂ©ter pour son compagnon.

En fait, il a Ă©tĂ© interpellĂ© par les Ă©lĂ©ments de la police qui ont trouvĂ© dans ses bagages un masque qu’il avait achetĂ© au Maroc, sans savoir qu’en faisant cet achat, il venait de violer la loi, puisque ce masque avait Ă©tĂ© volĂ© au musĂ©e national de Marrakech, selon les accusations de la police. « Les autoritĂ©s m’ont prĂ©venue le vendredi matin. Je commençais Ă  m’inquiĂ©ter, car je n’avais pas de nouvelles. Il a achetĂ© un masque qu’il trouvait super beau Ă  quelqu’un, sans penser Ă  mal. Mais il s’est avĂ©rĂ© que ce masque avait Ă©tĂ© volĂ© au musĂ©e national de Marrakech », a ajoutĂ© sa compagne.

Lire aussi :
😹 Comment les universitĂ©s algĂ©riennes se sont transformĂ©es en maisons de prostitution et un supermarchĂ© pour la vente des enfants abandonnĂ©s

SĂ©bastien a aussitĂŽt Ă©tĂ© placĂ© en garde Ă  vue pour s’expliquer sur la provenance du masque en question. Il confia qu’il l’avait achetĂ© sans savoir qu’il avait Ă©tĂ© volĂ©, mais la justice ne semble pas avoir tenu compte de ses dĂ©clarations. Il devra payer une amende de 2600 euros s’il ne veut pas purger une peine de deux ans de prison. Mais la somme n’est pas disponible, ce qui a conduit les proches du prĂ©venu Ă  lancer une cagnotte pour rĂ©unir la somme exigĂ©e. Pour cela, ils ont obtenu un dĂ©lai de la part de la justice marocaine.

« Il a le droit de tĂ©lĂ©phoner une heure le matin et une heure le soir, mais seulement Ă  moi. Ses Ă©crits sont surveillĂ©s. Il est vraiment mal. Il avait avec lui un petit chien qu’ils lui ont pris. Je ne sais pas combien de temps il va pouvoir tenir. Il n’a vraiment pas le moral. Cependant, il me dit qu’il est bien traitĂ© », dĂ©clare, en outre, la compagne de SĂ©bastien.

Lire aussi :
đŸ”„ Affaire Hamraoui : la femme d’Abidal demande le divorce

Observalgerie

Abonnez-vous Ă  notre chaine youtube

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaĂźt entrez votre commentaire!
S'il vous plaĂźt entrez votre nom ici

SUR LE FIL