đŸ”„France : Fermeture des comptes bancaires de plusieurs mosquĂ©es

AlgĂ©rie –Apparemment les autoritĂ©s françaises semblent dĂ©cidĂ©es Ă  mettre fin Ă  ce qu’elles qualifient de « montĂ©e du radicalisme islamiste ». Plusieurs mesures de fermeture de mosquĂ©es et de dissolution d’associations musulmanes jugĂ©es radicales ont Ă©tĂ© prises par les autoritĂ©s administratives et judiciaires en guise de sanctions pour soupçon de radicalisme.

En France de nombreux lieux de culte musulmans seraient dans le viseur des autoritĂ©. En effet, face Ă  la montĂ©e de la radicalisation islamiste dans certaines mosquĂ©es et lieux de culte en France, le ministĂšre de l’IntĂ©rieur a dĂ©cidĂ© de passer Ă  l’acte, en procĂ©dant Ă  la fermeture pure et simple de ces lieux. C’est le cas de la mosquĂ©e d’Allonnes dans la Sarthe et l’école coranique qu’elle hĂ©berge. Notons que la dĂ©cision a Ă©tĂ© prise par le ministĂšre de l’IntĂ©rieur aprĂšs qu’une enquĂȘte administrative ait pointĂ© des discours et pratiques religieuses qui relĂšveraient de « l’islam salafiste radical », selon une source proche du dossier citĂ©e par le magazine français. Les deux structures, ainsi que ceux qui les animent, voient tous leurs comptes et ressources Ă©conomiques gelĂ©s pendant une durĂ©e d’au moins 6 mois. Signalons que cette mesure de fermeture de comptes bancaires  a touchĂ© plusieurs mosquĂ©es de la mĂ©tropole de Lyon. C’est ce que rĂ©vĂšle en effet un communiquĂ© du Conseil des mosquĂ©es du RhĂŽne (CMR) rendu public le 14 novembre. Un communiquĂ© signĂ© par le prĂ©sident du CMR, Kamel Kabtane, et dans lequel ce dernier qualifie la mesure d’« abusive et injuste ». « Depuis quelques annĂ©es, plusieurs mosquĂ©es du dĂ©partement du RhĂŽne – dont certaines sont en pleine construction ou extension – ont subi la fermeture de leurs comptes bancaires », indique le communiquĂ© du CMR, qui exprime sa « profonde inquiĂ©tude » face Ă  ces pratiques qu’il « dĂ©plore » et qu’il juge « abusives et injustes », et ce, d’autant plus « qu’aucune infraction qui justifierait cette fermeture de comptes n’a Ă©tĂ© relevĂ© ». Le CMR tient Ă  « alerter l’État contre ces abus qui mettent Ă  mal les mosquĂ©es et les empĂȘche de mener leurs actions et leurs projets, dans la sĂ©rĂ©nitĂ©, le respect absolu des lois et dans un souci de transparence ». Dans son communiquĂ©, le CMR demande aux pouvoirs publics de « prendre toutes les dispositions nĂ©cessaires pour interdire ces fermetures injustifiĂ©es et rĂ©tablir le droit inaliĂ©nable de disposer d’un compte en banque pour tout citoyens français ».

Lire aussi :
Algérie : balance commerciale positive pour la premiÚre fois depuis plus de 6 ans

Abonnez-vous Ă  notre chaine youtube

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaĂźt entrez votre commentaire!
S'il vous plaĂźt entrez votre nom ici

SUR LE FIL