in

111e mardi : Les étudiants disent “Stop aux violences”

Selon le site inter-lignes.com, plusieurs centaines de manifestants ont répondu à l’appel des étudiants qui ont initié leur marche hebdomadaire. Ce mardi, la mobilisation a été marquée par l’affaire de l’adolescent Said Chetouane qui a révélé être “agressé par la police“, propos démentis hier soir, par le procureur général, qui nie les faits.

Les manifestants qui ont entonné l’hymne nationale à la place des martyrs pour marquer le début de la manifestation ont emprunté le parcours habituel de la marche comme à l’accoutumé. À travers les pancartes et les emblèmes brandis, ils dénoncent le retour à la violence et l’emprisonnement des manifestants suite au placement en détention préventive, hier 5 avril, de 24 manifestants arrêtés lors de la marche du Samedi 3 avril.

Partagez l'article :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *