13e vendredi: Gaïd Salah cible des manifestants

2

Pour ce treizième vendredi de protestation, des millions d’algériens sont sortis dans les rues des 48 wilayas du pays pour réclamer le départ de tous les symboles du système corrompu et prédateur et à leur tête Bensalah et Gaid Salah.

A Alger, des manifestants de tous âges ont défilé à travers plusieurs artères du centre-ville arborant des pancartes sur lesquelles ont pouvait lire : «Nous ne nous arrêterons pas, nous marcherons tous les vendredis», «Jich dialna, mais El Gaid khana» (l’armée est la nôtre, mais El Gaid nous a trahis).

Les manifestants réclament également à hauts cris un « État civil. Pas d’État militaire », martelaient-ils alors que l’armée est revenue au centre du jeu politique, faisant de facto de son chef d’état-major de l’ANP, Ahmed Gaïd Salah.

«Non au régime militaire, Gaïd dégage ! », « Gaïd chef de bande », « Gaïd, tu nous a trahis », et « Gaïd tu prétends être avec le peuple mais tu ne l’ai pas », scandaient les manifestants , lui reprochant, son refus de toute autre sortie de crise que la présidentielle du 4 juillet, dans laquelle ils voient un moyen pour les héritiers du régime de maintenir, à la faveur de fraudes, le « système » au pouvoir.

Il faut rappeler que Gaid Salah a exprimé, dans ses différents messages, son soutien à Bensalah et à Bedoui, et maintient sa position sur l’élection présidentielle du 4 juillet prochain.

Algerie360

2 COMMENTS

  1. Un grand,Bravo à Mr Gaid
    jamais en Algérie on peut juger un simple gendarme
    un simple policier, aujourd’hui c’est énorme on juge les grands.
    j’espère la justice fait bien son travail et donne la liberté à celui qui mérite et le solde tout compte à celui qui a manger l’argent du peuple.

  2. Pour le moment, le général fait du gros nettoyage… jamais vu depuis 57 ans…
    Du gros poissons compléments pourris et en décomposition avancés depuis la tête… et depuis longtemps….
    En toute intiligence, c’est du
    “bon à prendre”… enfin joindre le geste à la parole pour anéantir la corruption…
    …Autant ce faire ce peut…
    Il est plus simple et facile de retourner une table… que de retourner 57 ans d’histoire…
    L’ Algérie est éternelle, prenons le temps, chaque chose en son temps, de bien faire, pour cette nouvelle ère de la République Algérienne.
    Vive l’Algérie.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here