in

23e Salon International du Mobilier hospitalier et de l’Équipement Médical (Simem) D’Oran : Promouvoir la production nationale

Reportée en 2020 en raison de la pandémie de Covid-19, Selon Lesoirdalgerie.com, la situation étant plus maîtrisée et les conditions plus favorables ont permis la tenue depuis mercredi, et ce, jusqu’au 10 avril de la 23e édition du Salon international du mobilier hospitalier et de l’équipement médical (Simem. La manifestation se déroule  au Centre des conventions (cco).
S’adaptant aux conditions imposées par la situation engendrée par la crise du Covid avec la fermeture de l’espace aérien et maritime, le Salon qui a toujours eu une vocation internationale depuis sa création en 1998 n’a pas dérogé à la règle en gardant l’aspect international à travers les firmes représentant différents pays, actives en Algérie. 
Cette année, les organisateurs de l’agence Evencia ont pu réunir plus de 100 exposants exclusivement nationaux mais présentant les produits et les équipements de quelque 400 firmes nationales et étrangères d’une vingtaine de pays. Ainsi, l’Algérie participe avec 104 firmes, la Chine est présente avec ses 87 représentants, ainsi que les États-Unis (14), la France (35) et l’Allemagne avec 27 firmes.
Mlle Yasmine Chaouch, organisatrice du Salon qui se tient sous le haut patronage du ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière et du ministère de l’Industrie pharmaceutique, sous l’égide du wali d’Oran, estime que cette édition est marquée par une nouveauté notable qui consiste en la production nationale. «La période difficile de Covid-19 a amené les investisseurs à s’impliquer dans le domaine de la santé, notamment dans les tests de dépistage du virus en question, les bavettes… Durant cette édition, l’imagerie médicale est présente en force. » Mais aussi des équipements et produits de laboratoire, dentaires, des  dispositifs médicaux variés, d’orthopédie, de mobilier hospitalier, d’hygiène sanitaire, de logiciels spécialisés ; ainsi que divers services dédiés à la santé. 
Au programme, des conférences traitant divers sujets tels que : «La réhabilitation en obstétrique : impact médico-économique», «Infections liées aux cathéters veineux centraux » ; «Bien prescrire et interpréter les paramètres du bilan lipidique »… 
Des ateliers ont également  lieu en parallèle aux expositions, notamment des formations en échographie générale et pédiatrique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *