39e Mardi de mobilisation pacifique de la communauté universitaire : Les étudiants « décrient » les 5 candidats

7

En dépit d’une météo exécrable, la communauté estudiantine a marqué le point hier à l’occasion du 39e mardi de mobilisation nationale pacifique pour l’édification d’un État de droit.

Ainsi, ni le froid glacial ni encore la pluie n’étaient des obstacles pour les étudiants qui ont battu le pavé, hier à Alger, et d’autres wilayas du pays, munis de drapeaux et de pancartes sur lesquels étaient inscrits les slogans habituels du mouvement populaire pacifique et tenant des parapluies, pour nombre d’entre-eux. À la Capitale Alger, à l’instar des autres régions du pays, leur mobilisation était encore massive. Elle demeure désormais inébranlable, vu qu’elle n’a visiblement pas baissé d’intensité, malgré le froid et la pluie.
Alger a vibré en ce 39ème mardi de la marche des étudiants, rejoints par de nombreux citoyennes et citoyens, encore hier, au rythme de «Djazaïer hourra dimokratia» (Algérie libre et démocratique Ndlr)» « Libérez les détenus», «Dawla Madania Machi Askaria» (État civil et non militaire), scandés tout au long de l’itinéraire de la marche qui s’est étendue de la Place des Martyrs jusqu’à la Place Maurice Audin.
Ils ont ainsi honoré, par leur forte mobilisation, leur promesse de poursuivre leur action jusqu’au départ des symboles du système. Les manifestants ont réaffirmé encore une fois , hier, « de ne pas renoncer à la mobilisation du moment que les revendications populaires soulevés depuis le 22 février historique ne sont pas toutes satisfaites,» comme nous l’a affirmé, hier, une enseignante à l’université des Sciences et de Technologies, Houari Boumedienne (USTHB) de Bab Ezzouar. N’étant pas la seule enseignante, à la mobilisation des étudiants, hier, à Alger, un groupe d’enseignants universitaires et chercheurs étaient là également, présents pour réaffirmer leur adhésion au mouvement populaire pacifique pour le changement du système politique en place.
Les manifestants ont affronté le froid glacial, de la journée d’hier, dans la bonne humeur et l’ambiance « silmia » notamment avec les rythmes des slogans, de la derbouka et des youyous. Les voix des manifestants ont réaffirmé, encore hier, leur refus du scrutin du 12 décembre prochain, scandant «Pas de présidentielle avec le gang».
Après avoir exprimé leur refus de la tenue de l’élection présidentielle sans le départ du gouvernement actuel, les manifestants ont réitéré l’appel à la libération des détenus du mouvement du 22 Février.
Hier, La jeunesse estudiantine a réclamé fortement «la libération des manifestants détenus » du mouvement populaire pacifique.
Mohamed Amrouni

Lire aussi  L’AFFAIRE DE L’AVION UKRAINIEN ABATTU EN IRAN : Une relation de cause à effet ?
Source :

7 Commentaires

  1. Quand je vois ce peuple uni et scandant à l’unisson pour que notre pays retrouve son indépendance cela donne la chair de poule.
    Fier d’être Algérien.
    Bravo à tous, et ce de par le monde. Car nous faisons la même chose à paris, Montréal, Genève et partout ou il y a notre communauté.

  2. Bibi tu n’es pas algérien tu es un bulgare un macaque du MAK toi c’est l’anarchie que tu aimerais au bled retourne en Bulgarie avec toute ta famille c’est de là d’où vous venez retourner à vos racine la terre d’Algérie ne peux pas vous assimiler elle est beaucoup trop pur pour vous ou reste en France chez ta maman Fafa il te reste encore tonton Nezzar le lézard qui est en Espagne j’ai toujours plaisir à te mettre une quenelle j’espère que tes hémorroïdes vont bien parce que le 12 12 pouf ça va faire mal

  3. Au cachiriste salade,
    Sache juste que même si cela me coûte 200K€, je te retrouverai, et cela a se fera bientôt.
    Tu apprendras à insulter siedek y’a le maroqui. Attends toi à avoir bientôt de mes nouvelles, parole de kabyle.

  4. Ha HA ha ok pas de problème petit macaque bulgare moi je te reconnais très de toute façon tu auras l’hémorroïde gros comme un chou-fleur Watani Watani Watani dans ton Filon tu crois me menacer pauvre de toi je prie Dieu que ton chemin ne croise pas le mien je vais te montrer ce que c’est un Algérien espèce de macaque bulgare du MAK

  5. Tu vois bibi que tu n’es pas algérien Saladin tu as fini par te faire dévoiler en disant paroles de kabyle pourquoi les Kabyles sont pas algérien

  6. A tous les cachiristes, salade ,Salim , Mokrane et cie.
    Cela vous fait mal au cul les gens qui vous disent la vérité que des millions de gens scandent chaque semaine.
    Ok je suis juif de Kabylie d’origine Bulgare harki et voleur d’un champ de pétrole et de plusieurs milliards, ça vous va vous êtes content. Sachez juste que vous vivez minable et que vous creverez minable, et que ce n’est pas pour des bergers ( hacha pour les vrais bergers) que le Hirak manifeste mais pour les algeriens avec Enif oul Horma pas shab kaskroute comme vous. Si l’Algérie est a nouveau diriger par des gens comme vous, vous allez finir comme la Somalie. Moi ça va tout va bien, je suis en train de boire mon whisky tranquillou.
    Et pour votre gouverne si demain je dois choisir entre une Algerie arabe tel que vous voulez l’imposer ou être kabyle, ma réponse sera claire et nette. Je suis algérien kabyle athée et non Algérien arabe et musulman.
    Que cela vous plaise ou non cela sera comme cela.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici