in

56 vendredi à Alger : les manifestants réitèrent le caractère pacifique du hirak

Des milliers de citoyens ont manifesté pour le 56e vendredi consécutif à Alger, pour le départ du système, en dépit des appels à la prudence contre le risque de propagation du coronavirus dans les lieux de rassemblements, et les mesures d’urgences prises par le gouvernement. 

Les algérois étaient même beaucoup plus nombreux que les vendredis précédents à investir la rue, appelant à un “Etat civil et non militaire” et à une Algérie libre et démocratique.  Les manifestants se sont aussi démarqués des appels  à “la confrontation avec la police” relayés par certaines parties, sur les réseaux sociaux. Ils ont ainsi, et à travers plusieurs slogans, réitéré le caractère “pacifique” de la révolution citoyenne en cours.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *