8e vendredi : les médecins résidents témoins d’« agissements violents et illégitimes » de la police

0

Le Syndical national des médecins résidents (SNMR) charge la DGSN. Dans un communiqué publié hier vendredi, il affirme avoir été « témoin », par le biais des équipes de médecins bénévoles, présents sur les lieux des manifestations et des points d’urgences, des « agissements violents et illégitimes » des forces de l’ordre en dépit du caractère pacifique de la marche.

Le syndicat national des médecins résidents déplore « cette répression injustifiée, précisément ce qui s’est passé à la place Maurice Audin, allant jusqu’à l’utilisation excessive et sans réserve des canons à eau, du gaz lacrymogène contre des manifestants pacifiques».

Tout en condamnant le comportement des forces antiémeute, le SNMR salue le civisme exemplaire et la mobilisation pacifique hors du commun des Algériennes et des Algériens dans ce tournant décisif que vit notre pays ».

Hier, lors du 8e vendredi de mobilisation pacifique contre le système, les forces antiémeute de la police, ont violemment réprimé les manifestants à Alger, notamment à Place Audin, rue Didouche Mourad, à l’intérieur du tunnel des facultés, mettant en danger la vie des enfants et des personnes âgées qui participaient à la marche.

TSA

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here