A propos de l’exécution des budgets : les ministères rappelés à l’ordre par Benabderrahmane

Algérie – Le premier ministre, ministres des Finances, Aimene Benabderrahmane , a régir aujourd’hui, le 06 janvier 2022, la cérémonie de la remise des affectations budgétaires de l’exercice 2022 aux différents départements ministériels, et ce, dans le cadre de l ‘entrée en vigueur de la nouvelle loi de finances.

C’est à cette occasion que le premier homme du gouvernement a prononcé un discours dans lequel il a recadré « certains départements ministériels » . Le premier ministre qui a gardé sa valise de ministre des Finances, n’a pas hésité à augmenter le ton, devant « ceux qui demandent des prolongations de délais ».

2022 : fin des prolongations des délais de dépenses

Le premier ministre, ministre des Finances, a également confié avoir « remarqué l’existence de plusieurs requêtes de certains départements ministériels qui souhaitent un prolongement des délais des dépenses ».

« nous n’accepterons plus désormais aucune mesure exceptionnelle, et il faudra que les départements ministériels exécutent le budget tout au long de l’année », a ajouté Benabderrahmane.

Benabderrahmane a expliqué que la remise anticipée des fonds vise à permettre aux trésoriers d’exécuter le budget tout au long de l’année et de ne pas utiliser à des prolongations.

Lire aussi :
Algérie : Le programme AADL 2 achevé avant la fin de l’année (Mohamed Tarek Belaribi)

Selon le premier ministre, il est enregistré que certains départements enregistrent des retards quand on procède à la remise des affectations budgétaires au mois d’avril ou de mai, ce qui n’est plus le cas maintenant que cela se fait au début du mois de janvier .

Abonnez-vous à notre chaine youtube

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

SUR LE FIL