A la veille du scrutin présidentiel du 12 décembre, l’ambassadeur d’Algérie à Paris rencontre Emmanuel Macron

2

Hasard du calendrier ou signal politique en direction de l’Algérie ? C’est la question que l’on doit se poser ce mercredi 11 décembre lorsqu’on apprend que le nouvel ambassadeur d’Algérie à Paris,Salah Lebdioui, a rencontré mardi soir le Président français Emmanuel Macron. 

Officiellement, cette rencontre est une cérémonie protocolaire au cours de laquelle le nouvel ambassadeur a présenté “ses lettres de créances l’accréditant en qualité d’ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République algérienne auprès de la République française”.

Or, Salah Lebdioui a reconnu lui-même dans une déclaration publique que “ma rencontre avec le président Macron a été une opportunité pour procéder à un large échange de vue sur l’évolution de la situation en Algérie et en France ainsi que sur les perspectives du développement de la coopération bilatérale”.

Lire aussi  La cabale judiciaire contre le Franco-algérien Alexandre Djouhri se poursuit

“Un large échange de vue sur l’évolution de la situation en Algérie et en France”, cela signifie clairement que Salah Leddioui a présenté un exposé clair et précis sur la situation actuelle qui prévaut dans notre pays. En d’autres termes, le représentant du pouvoir algérien à Paris a présenté des garanties pour rassurer Emmanuel Macron à propos de la tenue d’une élection présidentielle entièrement rejetée par le peuple algérien comme le démontrent les grandes marches populaires organisées depuis ce matin mercredi à Alger et ailleurs dans le pays.

Cette rencontre qui intervient à la veille du scrutin présidentiel du 12 décembre ne peut donc échapper à une lecture politique. Macron a-t-il voulu exprimer son soutien à la feuille de route du pouvoir algérien ? Ou a-t-il demandé des explications, des éclaircissements parce qu’il ressent que la situation peut vaciller d’un moment à un autre ? Seule la diplomatie algérienne peut répondre à ces questions.

2 Commentaires

  1. Ce pouvoir algériens accuse la France à chaque problème politique en Algérie mais c est dignitaires aime leur hôpitaux pour ce faire soigner acquérir des biens immobiliers en France pour pourvoir trouver refuge en France après avoir détourné des milliards bouchareb ministre de industrie en Algérie y et réfugié saadani aussi secrétaire général du FLN soltanie islamiste du MSP vie en France et certains généraux officiers de ANP ce nouveau ambassadeur d Algérie à rencontré macron pour demander de garantir asile à c est voyous voleur du pouvoir algériens

  2. comme tous pays démocratique l’Algérie a tous a fais le droits avec la France de demande a ce que les gens qui ont pillés leurs pays d’etre condamné par la loi de contumax est rendre les comptes au gouvernement d’Algérie est a tous qui on agis de la même manière

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici