A moins de 10 jours de la réouverture partielle des frontières aériennes…

Contrairement à ce que laissent croire toutes les Fake News et Intox diffusées sur les réseaux sociaux ces derniers jours, les autorités algériennes n’ont encore validé officiellement aucun plan d’action pour gérer la réouverture partielle des frontières aériennes du pays à moins de 10 jours du délai initialement annoncé par la Présidence de la République, à savoir celui du 1er juin prochain. 

Oui, toutes les informations diffusées sur ce sujet en Algérie ne sont que des purs mensonges infondés. Air Algérie n’a encore obtenu la validation officielle d’aucun plan de ses vols internationaux de la part du gouvernement algérien. Tous les plans diffusés sur les réseaux sociaux relèvent de l’intox dont le seul but est de susciter le buzz. En clair, jusqu’à ce samedi 22 mai, à savoir à moins de 10 jours de la date fatidique du 1er juin prochain, il n’y a aucun calendrier précis et concret des vols d’Air Algérie.

Les responsables d’Air Algérie ont enchaîné les réunions durant la semaine passée avec pour unique conclusion de proposer diverses simulations. Le nombre des desserts aériennes n’a pas encore été fixé et aucun programme de vols internationaux n’a été encore mis définitivement au point. C’est une situation exceptionnelle totalement inédite car elle plonge des millions de voyageurs algériens dans le désarroi et l’incertitude puisqu’ils ne savent toujours pas à quel saint il faut se vouer pour retrouver leur liberté de voyager, de quitter ou de revenir sur le territoire national.

Lire cet article  Belgique – Algérie : Voici les raisons de l'annulation des vols d'octobre de TUI Fly

La balle est toujours dans le camp du gouvernement qui n’a pas avancé dans les préparatifs nécessaires à une gestion rigoureuse de la réouverture partielle des frontières aériennes. Ce samedi, le ministre algérien de la Santé et celui des Transports ont fait le déplacement jusqu’à l’aéroport international d’Alger pour inspecter les cabines qui seront dédiées aux examens médicaux à l’aide des tests rapides de dépistage du COVID-19. Et selon nos sources, les deux ministres ont pris conscience que le plus important aéroport du pays, à savoir celui de la capitale Alger, manque encore cruellement de moyens pour mettre en place des structures qui peuvent  faciliter le dépistage de la Covid-19 et la prise en charge des cas suspects qui peuvent introduire des nouveaux variants dangereux du virus sur le territoire national.

Au sein du gouvernement, notamment au ministère de la Santé comme au ministère des Travaux Publics et des Transports, plusieurs sources s’interrogent réellement sur la capacité de l’Algérie à faire face au risque sanitaire et à assurer la surveillance épidémiologique de plusieurs milliers de voyageurs qui entrent au pays depuis l’étranger.

Lire cet article  Vols France Algérie : reprise de la ligne Lille – Alger

Les tests virologiques (RT-PCR) et antigéniques de dépistage du COVID-19 ne sont pas disponibles en grosses quantités et les autorités sanitaires peinent à déployer des mécanismes de traçage pour assurer le suivi des nouveaux voyageurs qui peuvent présenter des symptômes suspects en dépit d’un résultat négatif au COVID-19 d’un test de dépistage PCR.

Aujourd’hui, dans presque tous les pays développés, les aéroports internationaux sont équipés de centres de dépistages qui proposent des test rapide (tests antigéniques) avec des résultats directement sur place dans les 15 minutes, confirmation comprise, des test PCR « Classique » avec résultats du laboratoire envoyés par e-mail avant minuit du jour-même ou des test PCR « Flash » avec résultats et confirmation du laboratoire par e-mail dans les 90 minutes.  L’Algérie ne dispose malheureusement pas d’un système de santé aussi sophistiqué pour pouvoir faire face aux besoins nécessaires à la prise en charge d’environ 2000 jusqu’à 3000 passagers par jour.

C’est pour cette raison que les autorités algériennes prennent leurs précautions et refusent pour le moment de valider le moindre programme de nouveaux vols d’Air Algérie tant que les mesures sanitaires les plus indispensables ne sont pas encore définitivement prêtes.

Abonnez-vous à notre chaine youtube

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

+ RECENTS