Abdelaziz Belaid : Le peuple Algérien se doit d’assumer la responsabilité des vingt dernières années

4

Le candidat à l’élection présidentielle du 12 décembre prochain, Abdelaziz Belaid a déclaré, vendredi soir, que « tout le peuple Algérien assume la responsabilité des vingt dernières années », en référence à l’ère du règne de l’ex-president Abdelaziz Bouteflika. La responsabilité des vingt dernières années, c’est tout le peuple qui doit l’assumer, a-t-il dit, expliquant qu »il y avait ceux qui ont applaudi, ceux qui ont fuis, ceux qui sont restés silencieux, la presse… »,ajoutant que « tout le monde est responsable dans ce pays. Toutes les institutions sont responsables. »

Moi personnellement, j’ai marché en 1999. J’avait nourri l’espoir qu’on sorte d’une décennie de tragédie nationale et aller vers un État civil (…) mais j’avais tout compris en 2001″, a-t-il rappelé, precisant qu’ »il y avait beaucoup de gens qui ont marché. Aujourd’hui, il ne faut pas faire porter la responsabilité sur un seule parti ou des personnes. Tout le monde était responsable, a-t-il insisté. « Certes, le FLN a peut être une grande responsabilité, mais, tout le peuple était responsable de cette période », a-t-il dit.

Lire aussi  Révision de la Constitution : une manoeuvre pour sauver le système, selon le PAD

Par ailleurs, le président du Front El Moustakbal, qui était l’invité de la chaîne El Bilad, a indiqué qu’il n’a jamais caché qu’il avait fait parti du Front de libération nationale (FLN), parti qu’il a qualifié de « vraie école » de formation politique et qui lui a permis de devenir ce qu’il est aujourd’hui.

Concernant la tenue de la présidentielle, Abdelaziz Belaid prévoit quelques problèmes, mais, dans tous les cas, a-t-il dit, l’élection se déroulera dans un climat « normal », car, « la majorité du peuple veut aller vers les élections ». Nous parlons avec les citoyens, ces derniers sont lassés de la situation actuelle. Ils sont pour l’élection pour voter un président, parce que, la situation économique est catastrophique, les affaires sont à l’arrêt, le secteur privé est à l’arrêt, a expliqué le candidat à la présidentielle.

Lire aussi  Le Président du Conseil italien en visite en Algérie

L’Algérie doit se relancer, et la rue discute de ça actuellement, seulement, les élections doivent être propres pour donner toute la légitimité au prochain président qui mobilisera les Algériens et aller de l’avant, a-t-il expliqué.

Source :

4 Commentaires

  1. C’est cela même !!!!
    C’est le peuple qui a dilapidé 1000 milliards !!!
    Cet étron n’a honte de rien, je rêve d’un jour où vous serez tous traduit devant des juges intègres, et que l’on fasse le compte de vos actions maléfiques.

  2. Les 1000 milliards arrêtez dilapider par les Bulgares issaba de la famille de Bibi heureusement que général Gaïd Salah les à mis au gnouf ils vont rendre au peuple algérien ce qu’ils ont volé Watani Watani mon général. Bibi pour des hémorroïdes il y a une pommade qui s’appelle préparation H plus je te lis plus je sens qu’elle grossisse tu vas finir avoir un cul de babouin

  3. Merci monsieur le candidat à une élection présidentielle qui ne servira que ceux qui sont les véritables acteurs du désastre national. Le peuple Algérien à été de tout temps , depuis 1962, assimilé à un troupeau de moutons . Ce peuple , pourtant vaillant, à été toujours tenu à l’écart de cette gestion catastrophique , heureusement d’ailleurs, donc ne se doit jamais assumer cette responsabilité. Mais , monsieur belaid se doit d’assumer sa responsabilité d’une présidentielle sans peuple.

  4. A Saladin occupé toi plus de ta santé, moi je suis dans un pays où il y’a le meilleur système de santé du monde et en plus tout est gratuit, je donne ma carte vitale et ma mutuelle et tout est OK.
    Quant à toi le maroqui à part lahchich tu n’as rien et tu le mérites amplement.
    Vas lécher ton Gaid pédophile et laisse les choses se faire bientôt tu auras une grosse surprise, car makach el vote.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici