in

Accord Opep-non Opep: un taux record de conformité à 138% en février

L’Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) et ses partenaires ont réduit leur production en février dernier au delà de leurs engagements, atteignant un taux de conformité de 138%, a indiqué mercredi l’Opep sur son site web.

“Les performances exceptionnelles des pays membres de l’Opep et non membres mènent un niveau de conformité le plus élevé jamais atteint. Les pays producteurs de l’Opep et non membres ont atteint un nouveau record en février avec leurs ajustements de production volontaires, atteignant un niveau de 138%”, a indiqué le Comité ministériel conjoint de suivi de l’accord de réduction de la production pétrolière des pays Opep et non Opep (JMMC).

“La déclaration de coopération continue d’avoir un effet transformateur sur l’industrie pétrolière mondiale”, note le Comité.

Selon le JMMC, “les pays participants, travaillant dans le cadre d’une action concertée, ont une fois de plus démontré leur volonté d’accélérer le rééquilibrage du marché pétrolier”.

“Cela a profité à un large éventail de parties prenantes du secteur de l’énergie, y compris les producteurs et les consommateurs, ainsi qu’à l’économie mondiale”, a précisé le Comité.

Le JMMC qui regroupe l’Algérie, le Koweit, le Venezuela, la Russie et Oman a également ajouté que “février a poursuivi la trajectoire de rééquilibrage accélérée observée ces derniers mois”.

“Compte tenu du succès de la Déclaration de coopération”, le Comité a appelé les pays participants à “envisager d’autres possibilités d’institutionnaliser leur collaboration”.

Le Comité a également souligné que tous les pays participants “devraient s’efforcer d’atteindre ou de dépasser la conformité totale à leurs ajustements de production volontaires”.

Pour rappel, le JMMC a été créé à la suite de la 171ème Conférence ministérielle de l’Opep du 30 novembre 2016 et de la Déclaration de Coopération faite lors de la réunion ministérielle conjointe Opep-non Opep, tenue le 10 décembre 2016.

Lors de la réunion de décembre 2016, Onze (11)  pays producteurs de pétrole ont coopéré avec les pays membres de l’Opep en vue de rééquilibrer le marché mondial du pétrole en baissant la production de 1,8 million de barils par jour.

Le JMMC est chargé de veiller à ce que ces objectifs soient réalisés grâce à la mise en œuvre des ajustements volontaires de la production du pétrole des pays Opep et non Opep.

La  prochaine réunion du JMMC se tiendra en Arabie Saoudite en avril prochain.

commentaires

commentaires

Tags

Source : alg24

alg24

Partagez l'article :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *