Acte XI des manifestations populaires en Algérie

1

Algérie – Pour le 11ème vendredi consécutif, le peuple algérien poursuit son mouvement de contestation pour un changement radical du système politique en place et le départ de la bande mafieuse ayant dépouillé le pays en dépensant les deniers publics de manière excessive et désordonnée.

Les Algériens, à l’instar des 10 vendredis précédents, se sont rassemblés au niveau de plusieurs villes des différentes wilayas, pour réaffirmer leur revendication concernant un changement radical du régime politique, et l’indépendance totale de la justice pour pouvoir juger les responsables corrompus, brandissant des banderoles revendiquant « le départ des figures du système ».

Acte XI des manifestations populaires à Alger

A Alger, à l’instar des précédents vendredis, la mobilisation des citoyens n’a pas faibli malgré le froid, les premiers groupes des manifestants ayant commencé à affluer vers l’esplanade de la Grande poste et la Place Maurice Audin dès les premières heures de la matinée, avant d’être rejoints par d’autres en début d’après-midi.

Les manifestations se sont ébranlées par la suite pour sillonner les différentes artères de la capitale dans un climat serein et en présence d’un dispositif sécuritaire renforcé pour la circonstance.

Les manifestants, drapés de l’emblème national et brandissant des banderoles, réclament le départ de tous les symboles du système politique, le jugement de tous ceux qui sont impliqués dans des affaires de corruption, tout en exprimant leur attachement à l’unité nationale et réaffirmant que « la souveraineté appartient exclusivement au peuple ».

Les manifestants ont également revendiqué plus de démocratie, d’autant plus que ce 11ème vendredi coïncide avec la Journée mondiale de la liberté de la presse.

1 COMMENT

  1. Abrogation de la loi sur la concorde civil , afin de poursuivre les criminels de la décennie noir.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here