Actualité d’algérie : la France compte ouvrir ses archives sur les « enquêtes judiciaires » de la guerre d’Algérie

Algérie –Ce vendredi 10 décembre 2021, Bachelot Roselyne, ministre de la culture française a annoncé la prochaine ouverture des archives sur « les enquêtes judiciaires » de la guerre d’Algérie (1954-1962), près de soixante ans après la fin du conflit et alors que la relation franco-algérienne est en crise depuis des mois. Plus de détails à travers cette édition.

« J’ouvre avec quinze ans d’avance les archives sur les enquêtes judiciaires de gendarmerie et de police qui ont rapport avec la guerre d’Algérie », a-t-elle déclaré sur BFMTV. Notons que cette annonce intervient deux jours après la visite à Alger du chef de la diplomatie française, Jean-Yves Le Drian.

Dans un communiqué publié en mars, l’Elysée avait annoncé que le chef de l’Etat avait « pris la décision de permettre aux services d’archives de procéder aux déclassifications des documents couverts par le secret de la défense nationale (…) jusqu’aux dossiers de l’année 1970 incluse ». « Cette décision sera de nature à écourter sensiblement les délais d’attente liés à la procédure de déclassification, s’agissant notamment des documents relatifs à la guerre d’Algérie », selon le texte.

Lire aussi :
Algerie France : grande baisse des echanges commerciaux entre les deux Nations

Aussi Rappelons que Emmanuel Macron avait reconnu, « au nom de la France », la torture et de l’assassinat de l’avocat et dirigeant nationaliste Ali Boumendjel par l’armée française pendant la guerre d’Algérie en 1957. Ces gestes d’apaisement sont recommandés dans le rapport remis à Emmanuel Macron le 20 janvier par Benjamin Stora dans le but de « réconcilier les mémoires » et de « regarder l’histoire en face ».

Abonnez-vous à notre chaine youtube

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

SUR LE FIL