Actualité en Algérie: l’enseignement à distance va t-il siéger pour éviter le vaccin ?

Algérie –Le DG des enseignements et de la formation supérieure au Ministère de l’Enseignement Supérieur, Boualem Saïdani, s’exprime ce 03 janvier 2022 sur le taux de vaccination dans le milieu estudiantin , mais aussi sur les résultats donnés par l’enseignement à distance.

Le taux de vaccination en milieu universitaire est très insuffisant pour prétendre à une quelconque immunité collective au sein du milieu universitaire. En effet, a en croire M. Saidani  les universités algériennes ne comptent pas plus de 20 % de vaccinés , dont 4 % uniquement qui sont des étudiants.

Ces chiffres prouvent que les étudiants algériens ne se sentent nullement concernés par la crise sanitaire, et sont loin d’être dans la campagne vaccinale. Une a choisi qui pousse le ministère à chercher des alternatives, notamment celle du recours à l’enseignement à distance.

Lire aussi :
Météo Algérie : voici les prévisions pour ce vendredi 31 décembre

Cette démarche n’est pas si mal, estime le responsable. M. Saidani, qui a même indiqué que l’enseignement à distance, mis en place lors des précédentes vagues de la covid-19, a donné des résultats « acceptables ». Cette affirmation se veut-elle prémonitoire de l’adoption de cette mesure lors de l’année 2022 ? Seule l’intensité de la prochaine vague qui sera causée par le variant Omicron nous le dire.

Cependant, il aurait fallu peut-être mettre sur une campagne de sensibilisation plus large au sein de laquelle les étudiants ne doivent pas uniquement des cibles, mais aussi des acteurs qui vont jouer un rôle dans la prise de conscience collective des bienfaits du vaccins.

Abonnez-vous à notre chaine youtube

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

SUR LE FIL