Gaïd Salah parle à la place du peuple algérien

8
Source :

Tout commence plutôt bien pour cette présidentielle ! Le vice-ministre de la Défense se permet tout désormais. Il ne prend même plus les  précautions d’usage pour habiller ses discours. 

Dans une conférence donnée à Alger, le sociologue Nacer Djabi a fait cette déclaration sur cette nouvelle génération d’Algériens qui manifeste mardi et vendredi avec constance dans la plupart des grandes villes du pays.

«Sans la démographie, nous ne pouvons pas comprendre la politique. Et si on procède à l’analyse démographique de l’Algérie, on comprendra que nous sommes face à une nouvelle société. Ces jeunes qui manifestent sont le produit de cette transformation que nous n’avons pas remarqué».

Il n’est un secret pour personne que cette analyse n’est pas celle de Gaïd Salah, vice-ministre de la Défense et détenteur du pouvoir de fait depuis avril dernier. Le vieux général a d’autres grilles de lecture. Le peuple c’est presque lui puisque si l’on comprend son dernier discours, il avance des certitudes à couper le souffle.

“Il nous appartient de rendre hommage à tous les citoyens, notamment les jeunes, qui ont pris conscience du défi que représente ce rendez-vous électoral et de son importance capitale pour l’Algérie et son peuple, en affluant massivement sur les bureaux d’inscription à travers les différentes communes de la République, pour s’inscrire sur les listes et se préparer à effectuer leur devoir national”, a-t-il soutenu avec assurance. Qui peut présager de ce spectacle ? Comment le vieux général peut-il se permettre de tenir une telle déclaration devant un peuple averti ? L’invitation vaut un ordre pour ce militaire de carrière. Et quand un officier parle de politique et des élections il y a comme une mal donné. Mais sait-il seulement notre vénérable général qu’on n’est plus à l’ère de l’ENTV ? Ni d’El Moudjahid !! Il y a loin de la coupe aux lèvres entre la réalité et les discours du vieux général qui risque de se réveiller groggy le 13 décembre.

Lire aussi  Suite à un incendie dans leur domicile familial à El Oued : Deux enfants morts par asphyxie

Sinon de qui tient notre puissant général une telle conviction ? Lui arrive-t-il seulement de regarder les marches de vendredis qui pourfendent son autoritarisme, sa volonté d’imposer une présidentielle et les arrestations arbitraires. Ces manifestations, réunissent à chaque fois au bas mot une dizaine de millions sur le territoire national. Que fait-il de ces Algériens qui affichent leur opposition à ses choix ? Va-t-il les ignorer ? Manifestement oui.

Comment organiser une campagne électorale alors que les ministres pourtant très entourés de services de sécurité, n’arrivent pas à faire des sorties publiques ? Quel est ce candidat à même d’organiser un meeting populaire ?

Pourtant, le vice-ministre de la Défense, pas avare de déclarations élogieuses du peuple, d’invocation de Dieu et de référence à la révolution, a promis d’aller dans le sens des demandes des Algériens qui manifestent.

Lire aussi  Des marches dans plusieurs wilayas dénonçant la résolution du Parlement européen

Qu’observe-t-on ? Le contraire exact de ce que la rue demande depuis le début. Exemple : des arrestations massives, des violations des libertés, le retour de trois anciens premiers ministres de Bouteflika qui comptent se présenter à la présidentielle, le refus d’un autre agenda que le sien propre, un dialogue biaisé… L’inventaire est long pour croire malheureusement aux assurances de Gaïd Salah.

Mais qu’importe ! Il y a déjà près de 80 potentiels candidats à la présidentielle et Gaïd Salah assure les Algériens que l’armée ne soutient aucun candidat. Nous sommes priés de le croire…

Auteur
Yacine K.
Source :

8 Commentaires

  1. À travers son discours, Gaid Salah n’a fait que relater la réalité du terrain.
    RDV le 22 décembre pour que vous puissiez vous rendre à l’évidence.

  2. Ses discours ne représentent que lui. Il fait semblant d’ignorer la volonte du peuple qui lui demande de rester dans sa caserne. Il n’est pas autorise a parler au nom du peuple. Seul un président sorti des urnes et choisi par des elections organisees par un panel de la société civile lui meme choisi par ses pairs sera legitime

  3. Pour faire passer les élections, Il parle au nom du peuple , au nom de l’armée et de tout le monde, bientôt on l’entendra parler au nom des morts qui reviendront participer à ce vote historique !

  4. On a dis décembre c décembre si vous êtes des hommes ou des démocrates c la quand doit voir.laissez les gens choisir. Gaid al manjal

  5. On a dis décembre c décembre si vous êtes des hommes ou des démocrates c la quand doit voir.laissez les gens choisir. Gaid al manjal

  6. De quel droit constitutionnel ce général de pacotille exprime à la place de ce bensalah qui la constitution lui confère de ce charger de président interieme jusqu’à un nouveau président ce Gaïd Salah bafouille la constitution à chaque discour de sortie de ça part le militaire n as pas à exprimé il ne connaît pas le droit de réserve ce général qui décide de tout à la place de bensalah organise une élection présidentielle alors que le peuple rejeté c est solution et veut passer par une transition politique établir une nouvelle constitution établir une démocratie le peuple et souvraint et décide celui qui doit devenir président c est pas à un général de parler aux non du peuple algeriens qui ne la pas élu et ce gros général Gaïd Salah qui impose aux peuple algeriens sont diktat par la répression

  7. qu’

    tl se barre dare dare
    ; ce n’est pas dans la constitution de simposer au couverneny

    Ce n’est pas pas dans la constitution de s’imposer au gouvernement en présage d un vote truquer
    nous n’accePteront jamais la dictature ” NOUS AVONS DEJA DONNER” on connait la chanson;;;;;

    QQ

    QU’IL SE BARRE DARE DARE. NOUS NE VOUS SOUHAITONS PAS AU GOUVERNEMENT NI AUTOUR DE GOUVERNEMENT VOUS AVEZ MIS L’ALGERIE A SAC LE PEUPLE NE VEUX PAS DE VOUS.
    L’ALG2RIE EST UN PAYS DEMOCATIQUE ET POPULAIRE, L’AVIEZ VOUS OUBLIE

    LE PEUPLE ALGERIEN NE VOUS SOUHAITE PAS AU GOUVERNEMENT NI AUTOUR DE GOUVERNEMENT VOUS AVEZ MIS L’ALGERIE A SAC STOP 20 ANS BARAKAT ET N’OMETTEZ PS DE RENDRE L’ARGENT DU PEUPLE
    L’ARMEE ALGERIENNE EST PRESENTE POUR DEFFENDRE LE PAYS PAS VOUS !
    L’ALGERIE ET UN PAYS DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE LE PEUPLE A LE DROIT DU CHOIX DE SE DIRIGENT
    VOUS êtes un dictateur TOUT CE QU4IL NE FAUT PAS POUR LE PAYS

    z

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici