Après la forte mobilisation du 1er Novembre : Comment ignorer le message du hirak ?

1
Source :

L’Algérie entière a connu, vendredi 1er novembre, un moment historique. Des millions d’Algériens ont investi les rues et places d’Alger et des différentes villes du pays pour exprimer, comme un seul homme, leur attachement à la satisfaction pleine et entière des revendications du hirak.

C’est l’écrasante majorité du corps électoral, convoqué le 15 septembre dernier, qui a choisi de signifier, dans une sorte de méga-référendum de la rue, aux tenants du régime son rejet de la présidentielle programmée pour le 12 décembre prochain. Une élection dans laquelle les concurrents sont en majorité, selon le verdict de l’ANIE, des hommes ayant longtemps servi sous l’autorité du président déchu, Abdelaziz Bouteflika. Drôle de changement promis ! Mais les Algériens sont loin d’être dupes. Leur grandiose mobilisation à l’occasion de la date anniversaire du déclenchement de la Guerre de Libération nationale en est la preuve irréfutable.

Lire aussi  ANIE : Tout un scrutin propre et transparent

Les slogans scandés sont : «Pas d’élection avec les bandes !» «Gaïd Salah et Bensalah doivent partir !» «Indépendance !», «Algérie libre et démocratique !»… Avec détermination, les manifestants, qui ont occupé des heures durant les rues et les espaces publics, se disent prêts à faire barrage à cette nouvelle mascarade électorale pour parachever la lutte entamée, il y a 65 ans, par les enfants de Novembre 1954.

La référence aux icônes historiques, dont les 22 déclencheurs de la Révolution, le groupe des Six ainsi que le baroudeur de la Wilaya IV historique actuellement en détention, Lakhdar Bouregaâ, l’attachement du peuple aux idéaux de Novembre pour lesquels se sont sacrifiés leurs aïeux. Lors de ce vendredi 1er novembre, le mouvement populaire a prouvé une nouvelle fois que «ce n’est pas un groupuscule» ou «quelques éléments» qui s’opposent «au plan» concocté par les tenants du pouvoir.

Source :

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici