Baha Eddine Tliba activement recherché par la Gendarmerie

0

Algérie : Les éléments de la Gendarmerie nationale ont perquisitionné, hier 30 septembre, le domicile familial du député Baha Eddine Tliba, dans la commune d’El Hadjar. Le député FLN de la wilaya d’Annaba est activement recherché par les services de sécurité algériens.

Baha Eddine Tliba, qui fait l’objet d’une enquête lancée par le ministère de la Justice, devait comparaître devant le parquet près le tribunal de Sidi M’Hamed (Alger) le jeudi 3 octobre. Or, le député aurait fui l’Algérie par la frontière terrestre avec la Tunisie, dimanche dernier.

Le député de Annaba, suspecté de « financement occulte » de la campagne de l’ex-président Abdelaziz Bouteflika et des listes de son parti (le FLN), lors des campagnes pour les élections législatives et locales de 2017, aurait quitté l’Algérie pour échapper à la justice. Il a été déchu, la semaine dernière, de son immunité parlementaire sur demande du ministre de la Justice Belkacem Zeghmati. Toutefois, l’ancien vice-président de l’APN n’a pas été soumis à une procédure d’interdiction de quitter le territoire national (ISTN) alors qu’il faisait objet d’une procédure judiciaire.

Lire aussi  Relogement des familles du bidonville du Lac des Oiseaux

Selon des sources de la Police algérienne des frontières (PAF), le nom de Baha Eddine Tliba n’est enregistré sur la liste d’aucun poste-frontière de l’Est, des personnes qui ont quitté le territoire algérien, ni par voie aérienne ni terrestre. Certaines sources affirment que le député FLN aurait quitté l’Algérie clandestinement à destination de la Tunisie, puis vers l’Europe.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici