Baha Eddine Tliba est-il en Algérie ?

0

Le magistrat chargé d’instruire l’affaire Tliba «peut lancer à son encontre un mandat d’amener», explique un avocat à Annaba.

Aujourd’hui, le député FLN de la wilaya de Annaba, Baha Eddine Tliba, devrait répondre à une convocation pour comparaître devant le parquet près le tribunal de Sidi M’hamed (Alger) dans le cadre d’une enquête, lancée par le ministère de la Justice, à son encontre. «Si, sans justificatif valable, le député Tliba ne répond pas à cette convocation, il peut être déclaré en fuite.

Le magistrat chargé d’instruire son affaire peut ainsi lancer à son encontre un mandat d’amener», a expliqué à El Watan un avocat à Annaba. Cependant, les services de sécurité n’ont pas attendu cet ultimatum pour engager les recherches contre lui. En effet, du moins à Annaba, il est activement recherché depuis déjà plusieurs jours.

Lire aussi  Après le décès de Youcef Goucem, timide réaction de l’ARAV

Ses différentes résidences au chef-lieu de wilaya et à la commune d’El Hadjar ont toutes été perquisitionnées par les éléments de la Gendarmerie nationale, a-t-on constaté. Selon d’autres sources, on affirme que tout l’entourage direct du sulfureux richissime homme d’affaires a été entendu par les services de sécurité, en quête de la moindre information pouvant mener au lieu où il se trouve.

Au centre-ville, comme au niveau des périphéries, les points de contrôle de la police et de la gendarmerie sont nombreux. Tous les véhicules ou presque sont passés au peigne fin. «Baha Eddine Tliba est-il en Algérie ou à l’étranger ?» s’interrogent tous les citoyens.

Selon des sources proches de la Police algérienne des frontières (PAF), ce député, le plus médiatisé du pays, ne s’est présenté devant aucun poste-frontière de l’Est ou de l’Ouest pour tenter de quitter le territoire algérien, par voie aérienne ou terrestre. Rappelons que ce député n’est pas concerné par une mesure d’interdiction de sortir du territoire national (ISTN).

D’autres sources affirment : «Il a quitté l’Algérie clandestinement à destination de la Tunisie, puis vers l’Europe», sans en apporter la confirmation. Ses proches, par ailleurs, certifient qu’il est toujours en Algérie.

Sur la Toile, tout le monde scrute des informations compromettantes, qui ont été largement relayées et dont on le désigne d’en être la source. Avant de disparaître, Baha Eddine Tliba a été déchu, à la demande de la justice, de son immunité parlementaire, à l’issue d’un vote secret.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici