Concours national de cuisine à Blida

0

Le prix national du concours «Cuillère d’or»,  destiné aux amateurs   de cuisine de tous bords et ouvert samedi à Blida, se  veut une contribution à la remise au goût du jour de nombreux plats  traditionnels du terroir algérien dont la popularité a pris «un coup de  vieux» chez les nouvelles générations plus portées sur des plats modernes  et de préparation facile.

Cet événement qui se tient au centre des affaires “El Wouroud”, dans le  centre ville de Blida, «se veut une opportunité pour faire la promotion de  plats traditionnels algériens avec leurs recettes originales et, si  possible, l’histoire de l’appellation de chacun d’eux», a indiqué à l’APS  le chef cuisinier Làlmi Hakim, responsable de l’organisation de ce concours  gastronomique national de trois jours, non sans souligner «la grande  richesse et la diversité de la cuisine traditionnelle algérienne», qu’il  convient, a-t-il dit, de «préserver à tout prix», d’autant plus que la  génération actuelle «est plus portée sur les plats modernes et de  préparation facile».  Une cinquantaine de cuisiniers amateurs (des deux sexes) de nombreuses  wilayas du pays prennent part à ce concours national, dont la première  journée a été consacrée au plat du Couscous, fait à base de semoule de  graines de blé dur roulée finement, considéré comme partie intégrante de  l’identité culturelle algérienne. Si la base de ce plat traditionnel est la même pour tous, son originalité  réside dans sa préparation qui diffère d’une région à une autre. Pour Saâdi Ghanem, un cuisinier amateur de la wilaya de Mostaganem, «ça  sera un couscous de l’Ouest algérien, agrémenté de différents fruits secs  (noix, amandes, raisins secs), à l’opposé de celui du Centre du pays, où  les gens préfèrent arroser leur couscous d’une sauce blanche avec des  légumes et de la viande. Quant à Mbarka Chiadi, une participante de Laghouat, qui se veut être une  «ambassadrice culinaire» de sa région, elle a tenu a faire valoir la  recette originelle du terroir local privilégiant les épices comme base  essentielle dans la préparation de son plat.

Lire aussi  Le Département d’Etat américain salue l’approche algérienne dans la lutte anti-terroriste

 

Source : ouestribune-dz

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici