Constantine : Semmani Amazigh écope d’un an de prison

0

Semmani Amazigh a été condamné par le tribunal de Constantine à un an de prison ferme pour “détérioration de l’emblème national” selon l’article 160 du code pénal, a annoncé Kader Houali, un de ses avocats, Kader Houali. 

Semmani Amazigh est le premier porteur de l’emblème amazigh à être condamné après les ordres donnés par Gaïd Salah d’interdire le drapeau amazigh dans les marches. Un appel sur la décision du juge près le même tribunal a été déjà introduit par les avocat.

Semmani Amazigh est originaire de Toudja, de la wilaya de Béjaïa. Il été arrêté à Constantine. L’avocat affirme que que sa famille et les citoyens qui se sont déplacés pour assister au verdict ont été empêchés d’entrer au tribunal.
« Les tribunaux sont-ils devenus les nouveaux Auschwitz où l’on asphyxie la liberté et le droit ? » s’interroge Me Kader Houali

Lire aussi  Levée de l’immunité parlementaire du député Tliba : Le bureau politique de l’APN se réunira mercredi

Son camarade, Ameziane Fentiche, accusé de porter atteinte à l’intégrité nationale, a été acquitté. Le procureur près le même tribunal avait requis 5 ans de prison et 100.000 Da d’amende pour les chefs d’accusations “d’atteinte à l’unité national” selon l’article 79.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici