Crise économique en Algérie : Le gouvernement avoue son incapacité

6

Le gouvernement algérien a avoué son incapacité à faire face à la crise économique par la voix de son ministre des finances. En effet, Mohamed Loukal a annoncé que les réserves de changes vont s’effondrer. Il reconnait ainsi l’inefficacité de toutes les mesures annoncées par son gouvernement et ceux qui l’ont précédé.

L’effondrement des réserves de change n’est qu’un signe d’une politique économique inadéquate à une situation de crise profonde sur tous les volets.

La crise économique s’installe durablement

Contrairement aux effets d’annonce sur la réanimation de l’économie nationale, la crise se ressent de plus en plus et s’installe dans la durée. La batterie de « reformes » décidées afin de permettre l’ouverture aux investissements, et la mise en place de certaines facilités économiques et commerciales, pour propulser la croissance économique se sont avérées en fin de compte que de la poudre aux yeux vu les résultats qui sont loin des attentes.

Lire aussi  Présidentielle :  Le Conseil constitutionnel confirme les 5 candidats retenus par l’ANIE

L’économie algérienne est toujours dépendante du prix des hydrocarbures qui traversent une période d’incertitude prenant le pays comme otage des marchés mondiaux. Quant au secteur privé, il tourne au ralenti suite aux arrestations des grands patrons. Ces dernières ont installé un climat de méfiance notamment au sein des banques qui refusent de débloquer les crédits nécessaires aux investissement.

Inévitable dévaluation du dinar

La crise économique et l’instabilité des institutions conjuguées avec le manque de perspectives d’avenir pèsent énormément sur la monnaie nationale. En effet, considérée comme surévaluée, cette dernière subira à plein fouet les déficits économiques. Elle est appelée à être dévaluée pour faire face aux déséquilibres financiers de la balance macro-économique du pays. Même si cette dévaluation contribuera à diminuer la pression sur les budgets, elle aura un effet néfaste sur le pouvoir d’achat ainsi que sur le fonctionnement des entreprises nationales qui importent une partie des matériaux qu’elles utilisent.

Lire aussi  Un seul «programme» pour les candidats : convaincre les Algériens de voter

Faute de véritables solutions le gouvernement puise dans les réserves de changes.

À défaut d’une véritable politique qui va dans le sens de la diversification de l’économie et la diminution de la dépendance aux hydrocarbures, le gouvernement puise dans les réserves de change et met ainsi en danger l’avenir de l’économie nationale. Ces réserves qui seront de l’ordre de 51.6 milliards de dollars à la fin de l’année 2020 ne pourront répondre à la consommation nationale que pour 12 mois. D’un autre côté, le gouvernement ne pourra plus compter sur cette manne pour juguler le déficit budgétaire et devra ainsi trouver d’autres solutions qui peuvent aller du rétablissement de la planche à billets à l’endettement internationale.

6 Commentaires

  1. La seule chose dont ils sont capables, c’est de se goinfrer comme des gorets.
    Tout le reste la preuve est sous nos yeux,. Bouffer 1000 milliards de dollars sans pouvoir devenir auto suffisant en produits agricoles, cela va rester dans l’histoire.
    l’Algérie malheureusement va rentrer dans des turbulences qui seront terrible si on ne dégage pas ces charognes vite fait et prendre les mesures nécessaires pour limiter la casse.

  2. Sauver l’Algérie c’est trop tard rien à faire. L’algérien est devenu non chaland à cause de l’économie de rente. Il faut des années pour que l’Algérie devienne un pays producteur loin de la manne pétrolière l’unique source de devise pour un pays malade économiquement déboussolé ne sachant comment faire pour trouvet des solutions à ses crises politiques et économiques. Bref, un avenir très sombre et très proche attend ce pays pauvre.

  3. Tout d’abord toutes les gens de la politique ils ont caché leur argent on fait comme l’Arabie Saoudite ils ont 1053 personnes en arrêt dans un hôtel nous demandons toutes les personnes qui sont arrêtés au rechercher en bloc tous les avoir en leur demande de qui ramène minimum 3 milliards de dollars le frère de Beauty fille 4 ans lui demande 10 milliards de dollars à ramener immédiatement ou pendaison tout de suite compris des généraux qu’ils ont volé on peut récupérer facilement plus de 100 milliards de dollars qui sont à l’étranger en arabe en Arabie Saoudite c’était réglé au moins de 3 semaines ils ont pu récolter plus de 1000 milliards alors on fait la même chose on peut prendre déjà au moins minimum 100 milliards de dollars et leur peine seront réduits ne pourront plus quitter l’Algérie et en plus ils sont restreints dans leur maison c’est la seule chose à faire pour qu’on pour qu’on puisse tenir au moins 2 ans avec cette somme de 100 milliards de dollars ou sinon ça va être ça va péter vraiment

  4. Les incapables trouveront toujours des excuses, si ce n’est pas la baisse de prix de pétrole, c’est la faute à la la population de lutter pour la survie

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici