Dénonçant l’agression des juges à Oran : le syndicat des magistrats réclame le départ de Zeghmati

10
Source :

Face à « cette mascarade » le SNM dénonce « le dérapage dangereux qui s’est produit aujourd’hui à la cour d’Oran, en faisant appel à la force publique et aux forces anti-émeutes contre les magistrats » tout en précisant que cette violence « a causé des blessures dangereuse ».

Le SNM dénonce « l’atteinte aux franchises des bâtiments des institution judiciaires conformément aux conventions internationales en temps de paix et de guerre » précisant que « ce qui s’est passé aujourd’hui est contradictoire aux discours officiels du ministère qui prétend la médiation ».

Face à la violence, le SNM se réserve « le droit de faire recours aux procédures légales nécessaires contre les responsables de cette mascarade ». Le Club des magistrats a dénoncé quant à lui « un comportement lâche ». Pour rappel, les magistrats entrent dans la deuxième semaine de grève illimitée suivie à 98%, pour demander « la libération de la justice de toutes les pressions » conclu le SNM.

Lire aussi  Présidentielle : Les candidats entament leur dernière semaine de campagne malgré les contraintes
Source :

10 Commentaires

  1. La honte je n’ai pas d’autres mots c’est inimaginable d’envoyer les forces de l’ordre les forces anti-émeute contre des juges contre des avocats contre des femmes l’Algérie est devenue une république bananière j’ai honte pour mon pays.

  2. Club des magistrats type Ku klux Klan .Ils se sont bien “sucrés”sur le dos des Algériens en usant et abusant de leur pouvoir mais dès qu’il y a une tentative de les remettre sur le droit chemin,ils crient à la “hogra”.Les mauvaise habitudes sont dures à combattre.Le ministre de la Justice ne fait que nettoyer son secteur,cette appareil judiciaire gangrèné par la corruption du pouvoir de l’argent.A l’instar des autres institutions de l’état,les magistrats sont régis par un statut particulier ou la grève est interdite sur les lieux de travail.

  3. après avoir gouté à la “matraque” de la “puissance publique” que vont faire les juges ? n’est-ce pas “LUI” qui est derrière pour dire : “personne ne doit rêver d’être libre dans ce pays” ?! et un certain mois de NOVEMBRE sacré en plus !! honte, honte, honte….

  4. Med Hangal vous avez bien décelé le problème ! Ces gens ont tellement pris l’habitude de flatter les puissants et écraser les faibles qu’ils ne veulent pas que cela change car les prébendes leur venaient des puissants ! Il est temps de changer les mentalités! Les juges ne sont pas des intouchables et ils sont au service du peuple pas de la Issaba !

  5. A Naputa,
    Tu sens le vent tourner?
    Ton discours change comme par hasard !
    Mais le peuple n’est pas dupe, tu seras comme tous les suppots jugé sans rahma et ton proxo pédophile n’ y pourra rien.
    Pour les Algériens c’est une excellente nouvelle que le pouvoir s’ ampute de son bras armé, et la police suivra dans les jours qui suivent certainement. Les carottes sont cuites, et la cocotte est déjà sous pression.
    Préparez vous cela sera un remake de 1962 la valise ou le cercueil ! Et cela ne sera que justice.

  6. Ils méritent ce qui leur arrive car ils ont soutenu et soutiennent la dictature en prononçant des jugements dictés par leurs maîtres C’est le salaire de la lèche Bien fait pour leurs gueules !

  7. On est en pleine science fiction, nanita la mouche à merde qui parle de peuple de 3issaba,nanita la suceuse de rangers ,on a dépassé le stade de léchage, on est on plein liposuccion des rangers et autre si affinités,alors mazmozele nanita,tu es avec le peuple et contre la 3issaba,un petit conseil reste sur le tas de merde que tu butine tout le temps ton pédophile de khayen taleh,on ne veut pas de toi,le vent a tourné, le glas a sonné pour ta 3issaba qui sont déjà dans les chiottes de l histoire.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici