La Kabylie non concernée par la campagne électorale

4

La campagne électorale pour l’élection présidentielle du 12 décembre qui a débuté le 17 novembre dernier, s’est achevée ce dimanche sans qu’aucun des cinq candidats en lice ne se soit rendu en Kabylie, à l’exception du candidat de Talaie el Houryate, Ali Benflis.

Ce dernier s’était rendu à Bouira où il avait provoqué des émeutes. Les habitants de cette wilaya étaient alors sortis pour le chasser et l’empêcher de tenir son meeting. En dernier, Ali Benflis s’était contenté d’animer une conférence de presse au siège de la wilaya de Bouira, avant de quitter la ville dans la discrétion la plus totale.

Les autres candidats n’ont pas programmé le moindre déplacement dans les wilayas de Tizi Ouzou, Bejaia et Bouira. Ils ont sillonné tout le pays, d’Est en Ouest et Nord au Sud certes, mais ils ont tenu à éviter les wilayas de la Kabylie, hostiles et farouchement opposées à la tenue de l’élection présidentielle.

Il s’agit d’une première pour ces wilayas, dans la mesure où elles avaient accueilli, par le passé, les candidats des précédentes élections présidentielles, y compris Abdelaziz Bouteflika en 2009 ! Aussi, ces wilayas n’avaient pas été exclues des campagnes électorales des précédentes élections législatives et communales. Cette fois-ci, leur position s’est radicalisée puisque le seul candidat ayant osé se rendre à Bouira (Benflis) avait failli commettre «l’irréparable pour ainsi dire.

Amir Hani

 

Lire aussi  REVISION DE LA CONSTITUTION : Bengrina appelle à un dialogue véritable et global

4 Commentaires

  1. Bravo aux Kabyles qui ne cautionne pas cette mascarade électorale.
    Hommes libres vous êtes, hommes libres vous resterez.

    Pour rappel aux ignorants, la Kabylie est la seule région ou l’occupant Turc n’a jamais réussit à lever l’impôt. Donc cela ne vient pas d’aujourd’hui.
    750 000 martyrs pendant l’occupation Française.

  2. Une grosse manipulation du pauvre peuple “appelé kabyle” alors même que la ville de Tizi Ouzou est une ville crée par les turcs.
    La guerre est proche, et les moutons organisent leur départ à l’abattoir, suivant les plans des laboratoires coloniaux.
    Nukni macci thel mel. Ikvayliyen ihouryen tiennent à l’Algérie et là on voit une énorme manipulation.
    Nekini athvotegh.

  3. A thamourth el khabith,
    Ikvaylien zelloun iharkien amkatch.

    Le Kabyle n’a jamais été pauvre, il est fier de sa langue et de sa culture.
    Quant toi le Kabyle de service cachiriste, le sort que les kabyles inflige aux zoubia de ton espèce n’est pas enviable.
    Va voter pour le chikour tâêkoum le grabataire pédophile.
    La nif la horma.

  4. bonjour
    Amirouche,Abane Ramdane,Krim Belkacem doivent se retourné dans leur tombe quand il voit se que sont devenue certain kabyle et heureusement pas tous,
    pendant la révolution ils son t descendue du maquis pour faire payé les traitre au pays vive l’Algérie et vous allé voir les naili allait voté sa sera un raz de marée et moi c’est déjà fait a bordeaux

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici