L’Algérie n’est pas à vendre », crient les manifestants à Alger

0

Des milliers de manifestants se sont rassemblés ce dimanche 13 octobre devant l’APN pour dénoncer le projet de loi sur les hydrocarbures.
Après le 34e vendredi de la dissidence citoyenne, les Algériens sont sortis par milliers ce dimanche, premier jour de semaine à Alger.

« Les manifestants ont scandé haut et fort: « L’Algérie n’est pas a vendre », « Gaïd Salah dégage », « Bensalah et Bedoui des traîtres ».

Les manifestants ont montré leur courroux et leur opposition à ce projet de loi qui risque de mettre entre les mains des compagnies étrangères le sous-sol algérien.

D’autres villes du pays, comme Bejaia, El Oued, Constantine, Oran, Annaba, Tiaret… ont tenu aussi des rassemblement contre ce projet de loi.

Lire aussi  Les hirakistes font avorter les manifestations pro-élection

Il est pour le moins curieux qu’un gouvernement illégitime, nommé par l’ancien président Bouteflika, veuille engager une réforme aussi stratégique que celle qui touche aux ressources énergétiques du pays.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici