L’autorisation de transfert a été signée par Khalida Toumi : 17,56 millions de dollars pour un film jamais tourné

6

Contactée, l’ancienne ministre de la Culture n’a pas nié les faits, estimant qu’il ne s’agit là que d’une “autorisation” qui n’implique pas un transfert d’argent.

L’ancienne ministre de la Culture, Khalida Toumi, avait signé, il y a six ans, une autorisation de transfert de 17,56 millions de dollars pour un film qui finalement ne verra pas le jour. Le film, une superproduction algéro-américaine, devait porter sur une partie de la vie de l’Émir Abdelkader. Un producteur, un réalisateur et un acteur principal ont été désignés. Khalida Toumi a autorisé l’Agence algérienne pour le rayonnement culturel (Aarc) à transférer la somme de 17,56 millions de dollars au profit de la société américaine Libre Studio, qui appartient à Philippe Diaz.

Dans une note datée du 12 novembre 2013, dont nous détenons une copie, l’ancienne ministre de la Culture, Khalida Toumi, autorisait l’AARC à transférer cette somme “représentant la part du montant transférable due par l’AARC, au film L’Émir Abdelkader, coproduit avec une société et réalisé par Charles Burnett”. “Ce montant est destiné à la prise en charge de l’ensemble des opérations liées à la fabrication du film (préparation, tournage, postproduction) effectuées exclusivement à l’étranger, et ce, pour les besoins de la production exécutive du film L’Émir Abdelkader”, précise le document. Contactée, l’ancienne ministre de la Culture, Khalida Toumi, n’a pas nié les faits. Elle a estimé qu’il ne s’agit là que d’une “autorisation” qui n’implique pas un transfert d’argent.

Lire aussi  Youssef Chahed annonce la visite officielle du nouveau président tunisien en Algérie

Cela fait partie des “prérogatives de la Banque d’Algérie”, a-t-elle rappelé, précisant que la réglementation lui donne le droit de donner “une autorisation à une entreprise” qui dépendait de son département. C’est le cas de l’Aarc. L’argent a-t-il été transféré ? Khalida Toumi n’en dira pas plus. Toujours est-il que six ans après, le film n’a jamais vu le jour. Le projet a été gelé par l’ancien ministre de la Culture, Azeddine Mihoubi, pour des raisons plutôt politiques. Le film devait être en effet produit par le célèbre réalisateur et producteur américain, Oliver Stone. Le rôle principal devait être interprété par l’acteur palestinien, Saleh Bakri. Le scénario, lui, était d’abord confié au réalisateur américain, Charles Burnett, avant d’associer l’anthropologue algérien, Zaïm Khenchelaoui, pour éviter des polémiques.

Lire aussi  Le peuple déterminé à « aller jusqu’au bout » pour un « État civil et non militaire »

Alors que les médias évoquent un budget de 75 millions de dollars pour la réalisation de ce film (le chiffre n’a jamais été confirmé ni infirmé), le projet a subitement été gelé. Il aura fallu près de 3 ans, en 2017, pour que le ministre de la Culture, Azeddine Mihoubi, annonce à l’APN que le projet était “gelé” à cause de “l’absence d’un scénario à la hauteur de la personnalité éminente de l’Émir et de financements”. Le ministre ne s’est jamais expliqué sur la destination des fonds déjà engagés pour le film. Ni lui ni son prédécesseur n’ont expliqué pourquoi ils ont engagé un budget et consacré une annonce en fanfare pour un film qui n’avait même pas de scénario.

Ali Boukhlef

6 Commentaires

  1. La ministre Khalida Toumi a fourni à un producteur étatique une autorisation de transfert MAIS son application est soumise au respect strict des dispositions législatives et réglementaires en vigueur. Ce qui veut dire que cette autorisation n’est qu’une pièce du dossier à déposer à la Banque d’Algérie, et la Banque d’Algérie, véritable gendarme des transactions financières, seule habilitée à accepter ou refuser l’autorisation MEME SIGNEE PAR UN MINISTRE. Donc, cette autorisation n’est pas une décision à exécuter. Quant au coût du film, il est évident qu’un film historique de l’envergure de l’Emir Abdelkader, mondialement connu et reconnu, tout coûte cher: la scénographie pour reconstituer l’époque du XIX e siècle, les comédiens, les postes techniques principaux, etc.
    Par le passé, des films ont coûté bien plus cher (par rapport au coût de la vie de l’époque) comme “L’opium et le bâton”, “Chronique des années de braises”et “La Bataille d’Alger”, réalisé par Gillo Pontecorvo,coproduit par des étrangers et des algériens. Son coût rendu public n’a pas fait, l’objet de lynchage des ministres de l’époque et n’a pas vidé les caisses de l’Etat.
    Hélas, je ne comprends pas pourquoi à la veille d’un tour de manivelle le film est arrêté en mois de juillet 2014, mois sacré qui porte un symbole historique pour nous Algériens ? Est-ce voulu ? Si Madame Toumi a décidé que le tournage débutera en juillet, cela n’est pas gratuit ! Alors pourquoi la MINISTE de la Culture QUI A SUCCEDE TOUMI a ARRETE LE FILM ? ET POURQUOI MIHOUBI NE L’A PAS REPRIS? Toutes les dépenses en dinars et en devises qui ont servi aux décors, costumes, accessoires, aux repérages, aux différents ateliers de documentation, de couture, de menuiserie…. Et cette mobilisation de l’équipe artistique, technique et administrative pour la période de la préparation, qui les payera ?
    Les décors, costumes et accessoires vont rester sous scellés combien de temps? Et qui sera le propriétaire de ce trésor ? Si le film ne reprend pas, les producteurs, les auteurs et chercheurs, et toute l’équipe jusqu’au gardien, vont réclamer le paiement de leurs cachets contractuels ! Peut-on payer sans qu’ils n’aient filmé aucune image ? Quel désastre !
    La ministre et l’AARC sont-ils conscients de cette perte intellectuelle et financière !
    En juillet 2014, Il se trouve que la ministre de la culture est du domaine, elle est consciente de ce que veut dire « ARRET D’UN film » mais le comble de tout ça, aucune déclaration n’a été prononcée pour expliquer le POURQUOI ! J’espère que tout cela n’est qu’un petit film d’horreur qui va être censuré! »
    Finalement le film sur L’Emir a été réellement arrêté sans savoir pourquoi.
    Et qu’on ne dise pas que ce n’est pas grave ! Désolée: c’est GRAVE; en plus c’est UNE PREMIERE dans l’histoire du cinéma en Algérie !! Et la FAUTE si faute il y a, incombe à ceux qui ont décidé d’arrêter la réalisation du film sans tenir compte des clauses contractuelles !!!

  2. A force de tentative désespérée de vouloir se gratter l’oreille gauche, avec la main du bras droit, en passant par derrière la tête, on fini par des explications à la mort moi le doigt…

    A propos, quelqu’un peut nous dire où se trouve le pognon…

  3. @ Cinéphile 7 heures ago / quelle mouche t’a piquée pour prendre ainsi à la hussarde la défense de Khalida Toumi qui a du se sucrer à l’occasion , conclusion ou tu es une proche parente à khalida ou tu t’es sucrée toi aussi pour la défendre ainsi et surtout n’essaies pas de me convaincre que tu as voulu jouer à l’avocate St Bernard…je ne te croirai pas mais alors pas du tout

  4. Cinéphile, trop d argumentations pour être honnete.
    Une tentative de votre part pour noyer le poisson dans l eau.
    Et pourriez vous nous dire où est passé cet argent .

  5. Mon dieu quel niveau ! je vous dis à tous et surtout ce petit RODEO qui a raté son numéro, VOUS ETES tellement haineux, misérables et crasseux que je n’ai même pas envie de répondre. Alors j’ai choisi la parole de Dieu, que je trouve la meilleure réponse quoi que je suis sûre vous ne savez pas lire, la preuve si vous avez lu ce que j’ai écrit , vous aurez gardé votre vermine bande de reptiles.
    بِسْمِ اللَّهِ الرَّحْمَٰنِ الرَّحِيمِ
    وَعِبَادُ الرَّحْمَٰنِ الَّذِينَ يَمْشُونَ عَلَى الْأَرْضِ هَوْنًا وَإِذَا خَاطَبَهُمُ الْجَاهِلُونَ قَالُوا سَلَامًا
    صدق الله العظيم

  6. @RODEO, avez vous des éléments factuels concernant votre affirmation suivante :

    “”” proche parente à khalida ou tu t’es sucrée toi aussi pour la défendre “””

    Si RIEN, pourquoi salir par vos propos négatifs ? “Cinéphile” nous a fourni quelques explications techniques et n’a en aucun cas pris la défense de la Ministre. En plus, ce forum est un lieu d’échange pas un tribunal.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici