Les marches populaires éclipsent les exploits de l’équipe nationale de football

0

Les marches populaires éclipsent les exploits de l’équipe nationale de football

DIA-28 juin 2019: D’habitude, les victoires de l’équipe nationale de football provoquent des explosions de joie en Algérie. Les Algériens ont pour habitude de sortir dans la rue pour manifester leur joie après chaque victoire de l’équipe nationale, surtout en phase finale de la coupe d’Afrique des nations.

Les deux victoires de l’équipe nationale contre le Kenya (2-0à puis le Sénégal (1-0) à la CAN qui se déroule en Egypte (21 juin-19 juillet) n’ont pas fait sortir les Algériens dans la rue. Seuls quelques jeunes se sont manifestés à la place audin. 

Pourtant tous les facteurs sont réunis pour que les Algériens célèbrent ces deux victoires dans la mesure où les matches se déroulent en soirée et c’est l’occasion pour les Algériens de sortir surtout qu’il fait chaud.

Mais il semble que les Algériens ont d’autres préoccupations et préfèrent sortir dans des marches populaires sur fond de revendications politiques chaque vendredi. En d’autres termes, les Algériens font la part des choses.

Les manifestations de joie concernant l’équipe nationale sont faites pour se défouler et se divertir, alors que les marches populaires organisées chaque vendredi à travers le territoire national ainsi que les marches des étudiants, organisées chaque mardi, revêtent un autre caractère plus sérieux et donc déterminant pour l’avenir du pays.

Par ce comportement, les Algériens ont prouvé une nouvelle fois que les manifestations de joie organisées après les victoires de l’équipe nationale sont totalement différentes des marches populaires. Ils ont aussi démenti le dicton qui dit que «le football est l’opium des peuples». Bien que les Algériens soient des férus du football, les résultats de l’équipe nationale n’ont pas altéré leur mobilisation et détermination à poursuivre les marches populaires jusqu’à la satisfaction de toutes les revendications.

Ces marches ont empêché  le 5e mandat de l’ancien Président, Abdelaziz Bouteflika et ont provoqué des changements avec notamment le déclenchement de la lutte contre la corruption avec l’incarcération d’anciens hauts responsables dont les deux anciens Premiers ministres…

Amir Hani

Source : Dia Algerie

Lire aussi  Tebboune promet d’augmenter l’allocation touristique à 1500 euros (Vidéo)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici