Les tentatives d’empêcher le vote à l’étranger ternissent la belle image du Hirak

4

Le vote de la communauté algérienne établie à l’étranger a été empêché, dans certaines villes de France notamment, par des compatriotes opposés au scrutin du 12 décembre, ce qui a amené les forces de l’ordre de ce pays à intervenir.

Elles ont été sollicitées pour assurer la protection des consulats et autres édifices où se déroule le scrutin qui a débuté hier samedi pour se poursuivre jusqu’à jeudi.

Il faut avouer que le comportement de ces opposants au vote a grandement terni la belle image renvoyée par les marches pacifiques organisées en Algérie chaque vendredi par les citoyens et chaque mardi par les étudiants et ce, depuis le 22 février dernier. Des marches où le mot d’ordre est «silmya, slimya» (pacifique, pacifique).

Ce mot d’ordre dénote de la grande maturité des Algériens et de leur capacité de se mobiliser et de s’opposer au Pouvoir sans violence et surtout sans qu’une goute de sang ne soit versée ! Des marches pacifiques ayant émerveillé plusieurs pays qui ont salué le civisme et le sens de démocratie des Algériens.

Toutefois, des Algériens établis à l’étranger ont tenté de perturber le scrutin en empêchant leurs compatriotes de voter. Ils ont même insulté leurs compatriotes, les traitant de «traitres» pour avoir voté !

Les images diffusées par l’ENTV et sur les réseaux sociaux, montrant une jeune femme insulter le journaliste de l’ENTV et les votants à Lyon ont porté atteinte à la belle image renvoyée par le Hirak.

Des gestes similaires risquent de se produire jeudi prochain dans les bureaux de vote en Algérie, dans la mesure où les opposants au vote vont utiliser tous les moyens pour empêcher le déroulement du scrutin.

En démocratie, voter relève d’un droit civique. En d’autres termes, nul ne doit empêcher un citoyen de voter. Les opposants au vote ont des arguments à faire valoir et sont libres de ne pas voter, mais cela ne doit en aucun cas les amener à empêcher les autres d’accomplir leur droit civique.

Amir Hani

 

Lire aussi  Kais Saied en visite bientôt en Algérie

4 Commentaires

  1. Des voyous qui montrent leurs vrais visages.
    Moi même j’ai été injurié, menacé, invectivé par des pseudo démocrates qui m’ont promis la potence, juste parce que je voulais accomplir mon droit civique.
    Aller voter devient un acte de résistance.
    DES DICTATEURS EN PUISSANCE qui se déguisent en démocrates.

  2. Pour répondre à a thamourth, des voyous ont aussi voté. Accomplir ton acte de résistance c’est ton problème, tout comme soutenir le maintien du pays dans sa vase. Mais sortir du consulat en montrant tout haut sa carte de vote, c’est du voyeurisme, de la provocation et de l’incitation a la haine, fait condamnable en soit , à la base
    Le droit civique s’exerce dans des états de droits. J’y ai cru et j’ai voté depuis que j’ai 18 ans, mais là, c’est plus que pousser mémé dans les orties, c’est lui frotter la face avec….

  3. A Thamourt, toi aussi tu as voté au consulat de ta kaserna.
    Toi qui est une grande gueule tu t’es fait insulter comme une catin que tu es.
    Dîtes à votre Kabran ôu sarjan que fakou bikoum.
    Rouh lahass rangers et skout, ou tu peux rêver d’être un jour un vrai Bonhomme libre gagnant sa vie normalement sans avoir besoin de cachir.

  4. croyez vous que le pouvoir fait preuve de civisme ? je soutiens les opposants au vote qui insulte les laches car il n’y a pas d’autre mot pour appeler ces gens oui ce sont des laches

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici