Qui est le nouveau patron de l’UGTA : Salim Labatcha (Vidéo)

2

Qui est le nouveau patron de l’UGTA : Salim Labatcha (Vidéo)

DIA-22 JUIN 2019: Salim Labatcha a été élu, ce vendredi, nouveau Secrétaire général de l’Union Générale des travailleurs algériens(UGTA), pour un mandat de cinq ans, en remplacement de Abdelmadjid Sidi Saïd, lord du 13èmecongrès de la centrale syndicale. 

Élu à l’unanimité par les 500 délégués représentant des structures de l’Union à travers les wilayas, dont des représentants des fédérations nationales des différents secteurs professionnels, Salim Labatcha n’est pas un novice dans le milieu de la centrale et son profil de jeune syndicaliste en témoigne.              

Né en 1967, (à peine la cinquantaine) M. Labatcha qui est titulaire d’un diplôme universitaire en informatique, était Secrétaire général de la Fédération nationale des travailleurs de l’agroalimentaire (FNTA) depuis 2011.

Labatcha a occupé plusieurs responsabilités syndicales depuis qu’il a débuté son action syndicale dans les années 1990. Il fut surtout député et membre du bureau politique du parti des travailleurs de Louisa Hanoune. Depuis quelques mois il s’est fait remarqué en prenant la tête du redressement du parti des travailleurs s’opposant ouvertement contre la politique de Louisa Hanoune dirigée ouvertement en faveur de certains hommes d’affaires et surtout en faveur de la France. 

Labatcha s’est opposé à plusieurs projets pilotes qui ne n’apportaient rien pour l’économie du pays. Son arrivée à la tête de la centrale syndicale s’inscrit dans les revendications du Hirak, un jeune syndical qui maîtrise les dossiers, qui n’est pas lié avec les hommes d’affaires et les oligarques corrompus et surtout qui maîtrise la communication en français et en arabe qui se démarque du discours populiste et polémiste de Sidi Said.  

Premier mission du nouveau de l’UGTA, rétablir la confiance entre les travailleurs et le gouvernement et défendre l’avenir des travailleurs à l’approche d’une rentrée sociale qui s’annonce décisive. 

Amir Hani 

 

Lire aussi  Depuis 2017, l’Etat algérien a injecté près de 65 milliards de dollars de fausse monnaie

Source : Dia Algerie

2 Commentaires

  1. L’ugta a toujours lncarne le système politique comme toute autre organisation de masse.il ne s’agit pas de remplacent de responsable mai plutôt de restituer la centrale syndicale a sa vocation initiale d’interlocuteur entre le collectif des travailleurs’dont elle est sensée defendre les droits’ et les pouvoir publics et non un outil de répression au service de ce dernier.Autant dire qu’il est prématuré de jubiler a cette nomination en attendant ses retombées sur les rapports entre le travailleur et le futur du syndicat qui se veut prometteur.

  2. La première tache prioritaire est de rendre justice aux retraités du secteur pétrolier, pour les aider à restituer leurs fonds dérobés et placés à la banque Khalifa.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici