Saison estivale 2019 : Plus de 80.000 policiers mobilisés

0

Plus de 80.000 policiers ont été mobilisés par la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN), au titre du plan sécuritaire spécial été, visant à sécuriser le citoyen et ses biens, à travers une série de mesures préventives et sécuritaires.

«Un dispositif sécuritaire efficace a été mis en place à titre préventif, à la faveur du déploiement des bridages mobiles et pédestres au niveau des lieux très fréquentés par les citoyens, à l’instar des marchés, gares routières, places publiques et différentes plages, en sus de l’envoi de patrouilles aux quartiers qui enregistrent des tentatives de cambriolage de maisons dont les propriétaires sont partis en vacances, en veillant à assurer une intervention rapide en cas d’atteinte à la sécurité publique».
«69 postes de police ont été mis en place pour la prise en charge de 100 plages autorisées à la baignade, dotés de tous les moyens et équipements nécessaires à même de permettre aux éléments de la police d’accomplir pleinement leur mission, et de renforcer les brigades opérationnelles chargées de l’assainissement de la voie publique et de la lutte contre les formes d’atteinte aux règles de santé, d’hygiène publique et à l’environnement urbain». Au niveau des postes frontaliers, «un programme a été tracé dans le but de renforcer les mesures devant améliorer les prestations et services de police et faciliter l’entrée et la sortie du territoire national dans les meilleures conditions, à la faveur de la dotation des unités en techniques modernes et la garantie de l’efficacité du contrôle facilitant le transit des voyageurs et la préservation de leur sécurité». La DGSN veille aussi à l’intensification de ses contacts pour «sensibiliser les citoyens, notamment en matière de sécurité routière, de lutte contre la consommation de drogue, et des moyens d’interaction avec les services de sécurité, à travers l’organisation de foires et expositions de proximité, au niveau des places publiques, la distribution de dépliants, l’animation de conférences et l’organisation de cours de sensibilisation». Les services de sûreté nationale ont enregistré durant le Ramadhan «plus de 246 000 interventions dans le cadre des opérations de secours effectuées au niveau de la route nationale, de la lutte contre les atteintes contre les personnes et les biens, et l’usage illicite de la drogue, outre 66.066 activités de sensibilisation à la sécurité routière».

Source : ouestribune-dz

POSTER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here