Slimane Chenine, premier président de l’APN issu de l’opposition islamiste

0

Slimane Chenine, premier président de l’APN issu de l’opposition islamiste

DIA-10 JUILLET 2019: Slimane Chenine, de l’Union Ennahda-Adala-Bina( islamiste) a été plébiscité mercredi soir, à la majorité, à la présidence de l’Assemblée populaire nationale (APN), en remplacement de Mouad Bouchareb qui a démissionné de son poste le 2 juillet en cours.

Originaire de Béchar, Chenine qui est un transfuge du MSP, devient le premier président de l’APN issu de l’opposition. C’est aussi un président issu du camp des islamistes. Une première en Algérie !

Dans sa première déclaration, il a indiqué que son élection intervient dans une conjoncture sensible que traverse l’Algérie.  Chenine a apporté son «soutien à l’Armée nationale populaire (ANP) et son Commandement, notamment les dernières déclarations du général de corps d’Armée, Ahmed Gaïd Salah, vice-ministre de la Défense nationale, chef d’Etat-major de l’ANP relatives à la lutte contre la corruption ».

Auparavant, le groupe parlementaire du parti du Front de libération nationale (FLN) à l’APN avait annoncé, par la voix de son SG, Mohamed Djemai, son soutien à la candidature de Slimane Chenine. Il s’agit d’un soutien «pour l’intérêt de l’Algérie et la pérennité de ses institutions».

Le groupe parlementaire du parti FLN, qui détient la majorité à l’Assemblée a renoncé à son droit de présenter un candidat «par souci de faire prévaloir l’intérêt suprême sur l’intérêt partisan».

Le plébiscite de Chenine est annonciateur des profonds changements qui se profilent sur la scène politique algérienne.

Mohamed Nassim

Source : Dia Algerie

POSTER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here