Suites d’une longue maladie : Décès de la chanteuse kabyle, Djamila

1
Source :
La chanteuse algérienne d’expression kabyle,  Djamila est décédée dans la soirée de mardi à Alger à l’âge de 89 ans des  suites d’une longue maladie, a-t-on appris auprès de ses proches. Grande dame de la chanson kabyle. Djamila, de son vrai nom, Djohar  Bachane, est née le 2 mai 1930 à Ait Bouhouni, commune d’Azzazga  (Tizi-Ouzou). Elle  a commencé sa carrière artistique en 1951, d’abord  comme animatrice à la Chaine II de la Radio algérienne, puis comme  chanteuse.  Auteure de ses propres textes dès l’année 1953, Djamila connaîtra le  succès avec entre autres chansons, «Abahri», «Aya Assas El Djamaâ» et  «Arnouyas amane a khali», avant de rejoindre la chorale féminine «Urar Nel’  Khalath» à la Chaine II, avec Ch’rifa notamment.  Sa carrière au cinéma et à la télévision a débuté en 1962, pour se voir  ensuite, sollicitée par Mohamed Hilmi pour une série de téléfilms, Mohamed  Lakhdar Hamina dans «Le vent des Aurès», Toufik Farès dans «Les hors la  loi» et Sid Ali Mazif dans «Leila et les autres». Djamila sera enterrée mercredi après midi au cimetière de Delly Brahim à  Alger.

 

Lire aussi  Sidi Bel-Abbès : 11 chaises électriques et deux motos distribuées
Source :

1 COMMENTAIRE

  1. Amateurisme quand tu nous tiens ! L’erreur est humaine, la bêtise aussi mais dommage que le ridicule ne tue pas: Je me prosterne devant la mémoire de la chanteuse kabyle Djamila et implore le bon Dieu d’accorder longue vie à Djamila Bouhired, dont vous avez souillé la photo en la confondant justement avec la monumentale artiste qui vient de s’éteindre.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici