Tliba a fui l’Algérie par la frontière tunisienne

2

Algérie : Le député FLN de la wilaya de Annaba Baha Eddine Tliba aurait fui l’Algérie par la frontière terrestre avec la Tunisie, a indiqué dimanche 29 septembre le journal arabophone Echorouk.

Baha Eddine Tliba, suspecté de « financement occulte » de la campagne de l’ex-président Abdelaziz Bouteflika et des listes de son parti le FLN, lors des campagnes pour les élections législatives et locales de 2017, aurait quitté l’Algérie pour échapper à la justice.

Le député de Annaba a été déchu, la semaine dernière, de son immunité parlementaire sur demande du ministre de la Justice Belkacem Zeghmati.

Selon la même source, l’ancien vice-président de l’APN n’a pas été soumis à une procédure d’interdiction de quitter le territoire national (ISTN) alors qu’il devait être convoqué par la justice au cours de cette semaine.

Lire aussi  Makri : C’est très positif de s’ouvrir sur l’opposition

Pour rappel, Baha Eddine Tliba avait refusé de renoncer volontairement à son immunité parlementaire pour se mettre à la disposition de la justice. Le bureau de l’Assemblée populaire nationale (APN) a voté, mercredi dernier lors d’une séance à huis clos, pour la levée de l’immunité parlementaire du député.

Pour se défendre, le député d’Annaba a accusé les fils de l’ex-secrétaire général du FLN Djamel Ould Abbes de le faire « chanter ». Il a révélé, dans une déclaration écrite adressée à la commission juridique de l’APN, que les Ould Abbes lui ont exigé de verser 7 milliards de centimes de dinars pour qu’il soit porté dans la liste d’Annaba lors des législatives de 2017.

Source :

2 Commentaires

  1. Il n’aurait pas quitté le territoire sans complicité, alors celui qui en est responsables doit payer a sa place.

  2. Bonjour, alors une grosse vache comme ça n’ont pas pas pu l’attraper et il a pu sortir d’Algérie eh ben dis donc chapeau pour la grosse vache

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici