Adrar : Le CAC ouvrira ses portes en juin prochain

0

Le Centre anticancéreux régional (CAC) d’Adrar sera mis en service en juin prochain, a appris l’APS auprès de direction locale de la Santé et de la Population. Réalisé par l’entreprise «Cosider» pour un coût de 6,35 milliards DA, dont 1,5 milliard DA consacrés à l’équipement, ce projet, offrant une capacité d’accueil de 140 lits, devra entamer ses prestations par l’ouverture des services de radiothérapie et chimiothérapie, en attendant la mise en service graduelle des autres services, a expliqué le DSP, Mohamed Boumada. Cette structure médicale spécialisée a été équipée d’appareils et outils médicaux des plus performants, dont des appareils d’imagerie à résonnance magnétique (IRM) et d’échographes, d’équipements de laboratoires et d’autres nécessaires pour une meilleure prise en charge des malades.
à ces équipements, vient s’ajouter la dotation du CAC en services d’anatomie, de chirurgie, de médecine nucléaire, d’oncologie, d’hématologie, d’anesthésie, de réanimation, d’un laboratoire central, en sus des moyens de traitement des déchets hospitaliers.
Les services de la santé d’Adrar ont, dans le but d’assurer les meilleures prestations médicales, entrepris des contacts avec les structures similaires d’autres régions, dont le CAC d’Ouargla et de Batna et le CHU Mustapha Pacha d’Alger, pour établir des conventions de jumelage et de coopération, en plus de l’engagement de cadres du Centre national d’énergie nucléaire pour prêter assistance au démarrage du CAC d’Adrar.
Les malades cancéreux de la région d’Adrar fondent de larges espoirs sur l’ouverture de cette structure leur épargnant les longs déplacements vers les structures éloignées, dépassant les 1.500 km, pour des fins d’analyses et de dépistage. Le président de l’asso
ciation caritative «El-Ghith», Abderrahmane Toumi, a émis le vúu de voir cette structure ouvrir ses portes dans des délais proches pour venir en aide aux malades et leur épargner les souffrances endurées. Selon le coordinateur du registre du cancer, Dr. M’hamed Mabrouki, 161 cas de cancer ont été recensés l’année dernière (2018), soit 10 cas de plus qu’en 2017. Près de 1.000 cas de cancer ont été enregistrés depuis l’ouverture du registre à ce jour dans la wilaya d’Adrar, a-t-il ajouté.
Il a été également relevé durant cette période que le cancer du sein chez les femmes vient en tête des types de cancer avec 30 cas recensés, suivis du cancer des poumons (23 cas), le cancer du colon (06 cas), ainsi que le cancer du col de l’utérus et de la thyroïde.

Source : lecourrier-dalgerie

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here