Aéroport d’Alger : un transfert graduel des activités vers la nouvelle aérogare

0
Aéroport d’Alger : un transfert graduel des activités vers la nouvelle aérogare

Le transfert de l’activité aérienne de l’aéroport international Houari-Boumediene vers sa nouvelle aérogare, mise en service lundi, se fera graduellement sur une durée de deux semaines, a indiqué le directeur général de la Société de gestion des services et infrastructures aéroportuaires d’Alger (SGSIA), Tahar Allache.

«La mise en service de la nouvelle aérogare a été entamée par des vols de la compagnie nationale du transport aérien, Air Algérie, à destination de Paris. Cela va durer jusqu’à lundi prochain (6 mai 2019), date durant laquelle seront lancés tous les vols d’Air Algérie vers les différentes villes françaises», a-t-il expliqué dans une déclaration à l’APS.

«Les différentes dessertes assurées par les autres compagnies aériennes vont débuter, quant à elles, le lundi 13 mai 2019. Ainsi, tout le trafic aérien, toutes directions confondues, sera entièrement transféré vers la nouvelle aérogare», a-t-il ajouté.

Erigée en cinq niveaux, la nouvelle aérogare répond aux normes d’efficacité énergétique et de préservation de l’environnement. Elle est dotée de réservoirs collecteurs pour récupérer l’eau de pluie, qui sera utilisée notamment pour l’arrosage, de puits de lumière pour diminuer la consommation électrique et des climatiseurs qui régulent la température à hauteur de 4 mètres seulement.

Construite sur une superficie de 200 000 m2, la nouvelle aérogare est dotée de 120 banques d’enregistrement, 12 tapis bagages, 54 ascenseurs, 37 escaliers mécaniques, 9 tapis roulants et 21 passerelles.

Elle comprend également 42 postes de stationnement pour avions, 2 postes stations pour gros-porteurs comme le A380 et 16 groupes électrogènes, qui se déclenchent automatiquement en cas de coupure d’électricité.

Des dizaines de locaux commerciaux et de services, un grand carrousel sophistiqué de tri de bagages, outre un parking de 4 200 places avec un système de paiement par caisse automatique.

Cette aérogare fonctionne avec un effectif global de 500 employés. La SGSIA avait organisé en 2018 presque une centaine de formations spécialisées sur site, dans les différents domaines d’intervention, afin d’assurer un service de «haute qualité».

A ce propos, l’ouverture de la nouvelle aérogare est marquée par l’introduction du métier d’accompagnateur, qui prendra en charge le passager dès son arrivée à l’aéroport jusqu’à l’embarquement.

Parallèlement à la mise en service de la nouvelle aérogare, l’exploitation commerciale des dessertes par train de la gare d’Agha vers l’aéroport international d’Alger, via Bab Ezzouar, a également débuté lundi.

La fréquence des trains de la nouvelle ligne est programmée pour un aller-retour chaque heure à partir de 5 h jusqu’à 21 h. Concernant le prix du trajet, il est fixé à 80 DA par adulte et 40 DA pour le tarif enfant, a-t-on fait savoir, ajoutant que des abonnements sont également proposés, offrant des réductions allant à 50%.

En sus, une nouvelle tour de contrôle et un hôtel de 400 chambres à proximité de l’aéroport seront également mis en service.

R. E.

Source : algeriepatriotique

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here