Affaire de corruption à la Sonelgaz de Tipasa : 7 responsables placés en détention provisoire

0

Le juge d’instruction près le tribunal de Tipasa a ordonné le placement de sept (7) responsables de la Société nationale de l’électricité et du gaz (Sonelgaz) en détention provisoire et de cinq (5) autres sous contrôle judiciaire, a-t-on appris, mardi, de sources judiciaires. Saisi du dossier par le Parquet, le juge d’instruction près le tribunal de Tipasa a ordonné, lundi soir, le placement de l’ancien chef de l’unité d’exploitation d’électricité et de gaz de Tipasa, actuellement directeur de distribution à Tamanrasset en détention provisoire, et un ancien directeur de distribution à Tipasa sous contrôle judiciaire, précise la même source. La décision de placement en détention provisoire a concerné également six (6) responsables locaux, à savoir trois (3) chefs de services techniques d’électricité de Koléa, Hadjout et Tipasa, un (1) responsable de la Direction de distribution d’électricité et de Gaz (SDC) de la circonscription de Koléa, le chef de service des finances et moyens par intérim et (1) un fonctionnaire au niveau du même service. Le placement sous contrôle judiciaire a visé des fonctionnaires d’autres services de la SDC de Tipasa, exerçant notamment dans le service des finances, a-t-on précisé de même source. Le Parquet a retenu contre les mis en cause les chefs d’accusation d’«abus de fonction», «dilapidation de deniers publics», «perception d’indus avantages» et «conclusion de marchés douteux», ajoute-t-on de même source. Le Parquet avait ouvert une instruction judiciaire sur une affaire de corruption au niveau de la SDC, avant de charger la Brigade économique de la Sûreté de wilaya de l’affaire laquelle a auditionné 47 individus. L’instruction judiciaire se poursuit, conclut la même source.

Une femme donne naissance à des quadruplés à Oran
Une femme, originaire de Mohamadia (Mascara), a donné naissance mardi soir à des quadruplés au niveau de l’établissement hospitalier spécialisé de gynécologie obstétrique « Nouar Fadéla » d’Oran, a-t-on appris du directeur de cette structure sanitaire. La mère, âgée de 34 ans, a donné naissance par césarienne à deux garçons et deux filles à 19h30 mn. Les bébés se trouvent en bonne santé et ont été placés au service prénatal de l’hôpital, a souligné Bensahla Mustapha, ajoutant que la mère se porte également ebien et reste sous contrôle médical. Il s’agit de la première naissance de quadruplés au sein de cet hôpital, selon son directeur, qui a rappelé que de nombreux cas de naissance de triplés y on été enregistrés.

Démantèlement de deux réseaux de trafic de drogue à Oran
La brigade mobile de la Police judiciaire relevant de la Sûreté de daira de Gdyel (Oran) a démantelé, dans deux opérations distinctes, deux réseaux de trafic de drogue et de psychotropes, a-t-on appris mardi auprès de la Sûreté de wilaya. Les deux opérations ont permis la saisie de un kilogramme de kif traité, d’une quantité de psychotropes et d’un montant des revenus du trafic de drogue en monnaie nationale et en devises, a-t-on indiqué. Cinq individus, âgés entre 22 et 61 ans, ont été arrêtés lors des deux opérations menées sur la base d’informations parvenues à la brigade sur l’activité de ces deux réseaux. Trois individus ont été arrêtés dans le domicile de l’un d’entre eux dans une localité de la daira d’Arzew avec la saisie d’une quantité de kif traité et d’une somme d’argent, a-t-on fait savoir. L’enquête diligentée a permis aussi l’arrestation de deux autres individus dans un autre domicile, dans la même localité, avec la saisie d’une autre quantité de kif traité et d’un montant en monnaie nationale et en devises. Une procédure judiciaire a été engagée contre les inculpés qui seront présentées devant la justice.

Lire aussi  L’affaire Saïd Bensedira révèle le degré de pourrissement des affaires en Algérie

Saisie de 15 000 cartouches de cigarettes et 400 quintaux de farine destinés à la vente illégale à Mascara
Les éléments de la Gendarmerie nationale de la wilaya de Mascara ont saisi, lors de deux opérations distinctes, 15 000 cartouches de cigarettes et 400 quintaux de farine destinés à la vente illégale, a-t-on appris mercredi du commandant du groupement territorial de ce corps de sécurité. Le lieutenant Benzahéra Hicham a indiqué à la presse que les éléments de la brigade de Gendarmerie d’El Hassine ont saisi, lundi, 15 000 cartouches de cigarettes au niveau d’un barrage de sécurité, dressé à un rond-point de la commune. Les gendarmes avaient agi suite à des informations faisant état du passage d’un camion chargé de cette marchandise. La valeur des produits saisis s’élève, selon la même source, à 40 millions DA. Deux individus, dont un est un repris de justice, déjà arrêté en juin dernier, en possession de 12 700 cartouches de cigarettes, 17 500 sachets de tabac à chiquer, 80 000 paquets de papier à chiquer. Les deux mis en cause seront présentés ultérieurement devant la justice, a indiqué la même source. Par ailleurs, les éléments de la brigade de Frouha ont saisi 400 quintaux de farine au niveau d’un entrepôt de cette commune. Ce produit devait être mélangé à du son pour sa transformation frauduleusement en aliment de bétail. Un procès-verbal a été dressé à l’encontre des mis en cause dont le propriétaire de l’entrepôt en attendant leur présentation devant la justice.

Lire aussi  Confidentiel. Un richissime promoteur immobilier convoqué à Oran par la justice pour ses affaires avec le frère de Hamel

L’ex-procureur de la République près le tribunal de Tlemcen placé en détention provisoire
Le juge d’instruction du tribunal de Aïn Témouchent a placé, dimanche soir, l’ex-procureur de la République près le tribunal de Tlemcen en détention provisoire avec la poursuite de l’enquête judiciaire dans des affaires portant notamment sur l’abus de pouvoir, a-t-on appris lundi de source judiciaire.
Le mis en cause est poursuivi dans des affaires portant principalement sur l’«abus de pouvoir», entrave au bon fonctionnement de la justice, menace, atteinte à la liberté individuelle, falsification et insulte d’un fonctionnaire dans l’exercice de ses fonctions», souligne-t-on.
Le dossier de l’accusé a été transféré pour poursuite hors territoire de compétence de la cour de Tlemcen vers le tribunal de Aïn témouchent, selon les procédures judiciaire en vigueur.
L’ex-procureur de la République près le tribunal de Tlemcen a été suspendu de ses fonctions en août dernier sur décision du ministre de la Justice, Garde des sceaux, Belkacem Zeghmati, et conformément aux lois de l’article 26 du statut de la justice, pour mauvaise utilisation de la fonction et de violation volontaire de procédures judiciaires, où son dossier a été renvoyé pour enquête, a conclu la même source.

L’Australie enregistre son printemps le plus sec depuis 120 ans
L’Australie a enregistré son printemps le plus sec depuis 120 ans, soit depuis le début du recensement des précipitations, selon le service météorologique australien (BoM). Les précipitations ont été en moyenne de 27,4 mm, ce qui représente environ 62% de moins que l’année dernière, a précisé le service météorologique dans une note publiée lundi, ajoutant que la baisse des précipitations concerne toutes les régions du pays.
Le pays a également connu son deuxième plus chaud printemps (du 1er septembre au 30 novembre) avec seulement 0,04° C de moins que le record établi en 2014, a indiqué la même source.
Le printemps le plus sec jamais enregistré suit l’été le plus chaud de tous les temps, le troisième automne le plus chaud, le sixième hiver le plus chaud, le mois de mars le plus chaud jamais enregistré, le troisième mois de juillet le plus chaud et le mois le plus chaud jamais enregistré en Australie (janvier 2019).

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici