in

Affaire de la mineure violée: La LADDH demande l’ouverture d’une enquête

« Il y a un principe : quand il y a un fait comme celui-là qui est porté sur la place publique, le parquet doit s’autosaisir immédiatement », a réagi ce dimanche 4 avril Me Noureddine Benissad, président de la Ligue algérienne des droits de l’homme. « La première chose à faire, c’est l’ouverture d’une enquête », réclame l’avocat et militant des droits humains. « C’est la réaction légale et logique, pour confirmer cette allégation qui est très grave et inimaginable dans une institution publique, a fortiori lorsqu’il s’agit des forces de sécurité censées protéger les personnes », déplore Me Benissad

Source: tsa-alegerie.com

.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *